Sexe Intentions (Cruels Intentions en VO)

Un film de Roger Kumble

Année de sortie du film : 1999

Pays de production : Etats-Unis

Durée du film : 1h37 ou 97 minutes

Genre : Dramatique

Casting : Sarah Michelle Gellar (Kathryn Merteuil), Ryan Phillippe (Sebastian Valmont), Reese Witherspoon (Annette Hargrove), Selma Blair (Cécile Caldwell), Joshua Jackson (Blaine Tuttle), Eric Mabius (Greg McConnell), Louise Fletcher (Helen Rosemond), Sean Patrick Thomas (Ronald Clifford), Christine Baranski (Bunny Caldwell), Tara Reid (Marci Greenbaum) et Swoosie Kurtz (Dr. Greenbaum)

Résumé : Au jeu de l’amour, il n’y a pas de hasard… C’est du moins ce que pensent Kathryn (Sarah Michelle Gellar) et Sebastian (Ryan Phillippe) qui ne comptent plus leurs conquêtes. Toutes les mises en scène sont bonnes : manipulation, intrigues, pièges… et cela leur réussit. Jusqu’au jour où Kathryn met la barre très haut : Sebastian doit conquérir Annette (Reese Witherspoon). Si Sebastian atteint son but, Kathryn sera sienne.

Bande annonce du film en VOSTFR : 

En plus d’être un de mes films préférés, je vais vous en parler en particulier, parce qu’il va peut-être avoir une suite en série télé à partir de Septembre (pour l’instant, seul un pilot à été commandé) ! Je ne vous dis pas comment je suis heureuse de cette nouvelle, en sachant qu’en plus, Sarah Michelle Gellar (notre Buffy Summers dans la cultissime série Buffy contre les Vampires) va reprendre son rôle (mais hélas, pas Reese Witherspoon, qui est coincé sur un autre tournage de série).

Que-sont-ils-devenus-les-acteurs-de-Sexe-Intentions

Mais, revenons sur ce film sorti en 1999, sous le nom de Cruel Intentions (Sexe Intentions en VF, mais je ne vais pas utiliser ce titre dans ma critique, car je trouve le titre COMPLÈTEMENT mal choisi). Ce long-métrage est une représentation assez libre et très moderne du roman « Les liaisons dangereuses » de Choderlos de Laclos, mais qui en reprend les grandes lignes et thèmes qui ont fait le succès du livre.

Sexe-Intentions-une-serie-adaptee-du-film-en-preparation_news_full

Nos deux joueurs de la séduction ici sont : Kathryn Merteuil, interprétée avec talent par Sarah Michelle Gellar (notre Buffy Summers dans la cultissime série Buffy contre les Vampires), et Sebastian Valmont, incarné par le très doué Ryan Phillippe (Souviens-toi… l’été dernier, Secrets & Lies). Ils sont, tous les deux, sadiques, riches, manipulateurs, ayant beaucoup de pouvoir et de contrôle, mais ne réussissent pas jamais à avoir le dessus l’un sur l’autre. Cette relation malsaine et pleine de tensions sexuelles, va pousser les deux demi-frère et sœur (oui, vous avez bien lu, mais je vous rassure, c’est juste par alliance) à organiser un pari basé sur les compétences de séduction de Sebastian, envers la encore très pure Annette Hargrove, incarnée par une très juste et magnifique Reese Witherspoon (Freeway, Et si c’était vrai…, La revanche d’une blonde).

Kathryn pari donc qu’il n’arrivera pas à faire sienne la fille de leur futur directeur de leur lycée privé. Si elle gagne, elle remporte la magnifique Jaguar (la seule chose qui a de la valeur pour Sebastian), mais si c’est lui qui gagne, Kathryn devra enfin se donner à lui…

sexe-intentions-fullscreen-1920-x-720

Je disais plus tôt que le titre en VF était mal choisi, pourtant, au vu de l’histoire qui tourne beaucoup autour du sexe, on pourrait croire que le titre n’est pas si mal trouvé que ça… Pour ma part, je trouve que si ! Car, pour ceux qui pensent ou s’attendent à voir d’innombrables scènes de sexes, vont vite être déçu ! En effet, il y a très peu de scènes érotiques (on peut même dire aucune), dans ce film, surtout en comparaison de ce qu’on peut voir maintenant dans les films d’aujourd’hui !

D’ailleurs, je pense qu’il faut déjà se remettre dans les mœurs des années 1990, quand on regarde ce film. Ce que je veux dire par là, c’est quand 1990, les scènes de sexes gratuites n’étaient pas très bien vues dans les films américains ! Tout comme l’homosexualité était encore très mal perçu, la perte de la virginité avant 16 ou 17 ans était inconcevable, et les parties de jambes en l’air à plusieurs, ou encore les relations « libres » étaient fortement caché, car cela ne rentrait pas dans les mœurs de la société, alors qu’aujourd’hui, cela ne choque plus ! C’est pour cela que le film Cruel Intentions a fait autant parlé de lui à l’époque. Ce film touché a tout ce que je vous ai énuméré au-dessus, et qui était des sujets tabous. Alors, même si on ne voit pas trop de scènes « hot » comme on peut en voir facilement de nos jours, le film en parlait tout de même, sans avoir besoin de le montrer « crûment ». Pour moi, ce fut une de ses plus grandes réussites.

sexe_intentions_cruel_intentions_1998

Mais, Cruel Intentions reposé plus sur ses personnages et leur dynamique avec les uns et les autres, en jouant sur un pari pas recommandable, les manipulations en tous genre pour arriver à ses fins, et jouer avec le malaise de certains pour mieux prendre du plaisir… Voilà toute la richesse dramatique que l’on retrouve dans Cruel Intentions (qui est un bien meilleur titre et rend plus justice au film) et que l’on doit retrouver dans l’œuvre originale : Les liaisons dangereuses (je ne l’ai pas encore lu, mais je le ferais un jour !) !

smg

En plus des incroyables Sarah Michelle Gellar, Ryan Phillippe et Reese Witherspoon, nous avons le droit à un sublissime casting. Avec une Selma Blair (HellboyAllumeuses !) toute coincé avant de devenir une nympho (le baisé lesbien entre Kathryn et Cécile a fait beaucoup parlé de lui, même, encore maintenant !), en passant par un Joshua Jackson (Pacey Witter dans Dawson, Peter Bishop dans Fringe et Cole Lockhart dans The Affair) en homosexuelle blond platine, ou encore un Eric Mabius (Resident Evil, Ugly Betty, Newport Beach) en joueur de foot-ball américain et homo refoulé. Avec l’histoire, ses personnages et son casting, le film a également une bande-son qui est juste parfaite ! Je m’écoute encore maintenant, pas mal de chansons entendues dans le film, et qui à mes yeux ne vieillisse pas, tout comme ce film ! 🙂

20661906

Bilan : Cruel Intentions est le genre de film à voir au moins une fois, mais si vous l’aimez comme moi, vous le verrait plus que ça, et pendant des années ! 😉 Je pense, par contre, qu’il faut se remettre dans le contexte de la société des années 1990, pour vraiment pouvoir apprécier le film, et comprendre pourquoi le film avait fait polémique lors de sa sortie (Interdit au moins de 16 ans aux Etats-Unis quand même !). Pour moi, tout est parfait dans le film : les acteurs, les intrigues, les personnages, les décors, la soundtrack du film… Je pense n’avoir rien à ajouter, si ce n’est que le film a été un vrai coup de cœur, pour ma part, et il l’est toujours ! 🙂 J’ai hâte de voir ce que va donner la série, si elle est bel et bien commandée, pour avoir une suite des aventures de Kathryn, Annette et les autres ! 🙂

Note : 10/10

Sexe-intentions-2

 

Petits + : 

Ryan Phillippe (Sebastian) et Reese Witherspoon (Annette) ont été en couple pendant 9 ans, entre 1997 à 2006 ! Ils ont même été mariés pendant 7 ans, et ils ont eux deux enfants ensemble : une fille, Ava Elizabeth, et un garçon, Deacon Reese.

Sarah Michelle Gellar (Kathryn) et Ryan Phillippe (Sebastian) avaient déjà joué ensemble avant, dans le film d’horreur : « Souviens-toi… l’été dernier« . Ils y jouaient : un couple ! 🙂 C’est dans ce film que Sarah Michelle Gellar a rencontré son futur mari : Freddy Prince Jr..

Et voici mes quatre chansons favorites dans le film : « Colorblind » de Counting Crows, « Bittersweet Symphony » de The Verve, « Every you, Every me » de Placebo, et « Ordinary Life » de Kristen Barry !

 

 

Publicités