Coucou à vous mes louveteaux ! 🙂 Ayant eu un entretien à l’Historial de la Grande Guerre de Péronne début Mai, je me suis permise une petite visite avec ma mère et mon grand-père qui m’accompagner ! 😉 Hélas, mes derniers jours au Château de Pierrefonds tombaient pendant les dates de prise de poste à l’Historial… Et il y avait aussi, que niveau financier, le contrat ne m’aurait pas suffit pour rentrer dans mes frais… Mais ça aurait été intéressant et une bonne expérience de travailler là-bas ! 🙂

Donc voici, un rapide résumé de ce monument/musée (avec aussi mes photos), que vous avez peut-être vu à la télé dernièrement, lors de la visite de la Reine Elisabeth II, le Prince William et le reste de la famille royale au Mémorial de Thiepaval ! ^^

Historial de la Grande Guerre de Péronne (Château de Péronne) et Mémorial de Thiepval : 

historial_Peronne_13

Epoque : Moyen âge pour le Château de Péronne, 1986-1992 pour l’ouverture de l’Historial de Péronne et 1928-1932 pour la construction du Mémorial de Thiepval

Son histoire en quelques lignes : 

Château de Péronne : le Château de Péronne est un Château de type Philippien construit par Philippe Auguste. Malmené pendant la Première Guerre mondiale pendant le bataille de la Somme, Le Château a été transformé depuis en mémorial de la Première Guerre mondiale. Si certaines tours sont d’origines, l’ensemble des courtines en brique rouge, très probablement pour des raisons économiques, ont été reconstruits après la Première Guerre mondiale lors de la restauration. L’aspect du Châtelet d’entrée reste cependant conforme à l’origine.

Historial de la Grande Guerre de Péronne : En 1992, une petite équipe, menée notamment par Jean-Jacques Becker et Jay Winter, persuade le président du Conseil général de la Somme Max Lejeune de transformer le projet de 1986 de musée de la Première Guerre mondiale en historial avec un centre international de recherche.

Un bâtiment en béton blanc créé par l’architecte Henri-Édouard Ciriani a été construit pour l’accueillir, au sein du château médiéval où se tint en 1468 l’entrevue entre Louis XI, Roi de France, et Charles Le Téméraire, duc de Bourgogne.

Parmi les plus terribles moments de la Première Guerre mondiale figure la bataille de la Somme, aussi tragique que la bataille de Verdun : de juillet à novembre 1916, elle fit, toutes nationalités confondues, plus d’un million de morts, de blessés et de « disparus ». Dès la fin du conflit, la Picardie et la Somme font l’objet d’un véritable tourisme de mémoire et, au fil des décennies, des dizaines de milliers de familles anglo-saxonnes viennent chaque année se recueillir devant la tombe d’un aïeul et visiter les lieux commémoratifs.

Conçu en 1986 par des spécialistes internationaux, il privilégie une approche qui met l’homme au centre des préoccupations, en comparant les trois principales sociétés belligérantes — Allemagne, France, Royaume-Uni — dans des domaines touchant à la vie au front et à l’arrière.

Sa muséographie met en valeur des objets et documents authentiques. Elle compare les productions culturelles (industrielles, artisanales et artistiques) des sociétés en guerre au travers d’approches croisées entre civils et soldats des trois nations d’origine.

Mémorial de Thiepval : Le mémorial franco-britannique est un monument commémoratif de la Première Guerre mondiale, situé sur le territoire de la commune d’Authuille, à proximité du village de Thiepval, dans le département de la Somme. Il est dédié aux armées franco-britanniques et aux soldats britanniques disparus pendant la bataille de la Somme au cours du second semestre de 1916. Un cimetière militaire où sont inhumés des soldats français et britanniques se trouve à ses pieds. Un centre d’accueil et d’interprétation a été construit à l’entrée du site.

Mes photos (et autres) de ces monuments et musées :

95219586_o

historialperonnedidiercry

DSCN1882

WP_20160419_11_49_20_Pro

WP_20160419_11_58_08_Pro

0136

WP_20160419_11_19_22_Pro

WP_20160419_11_15_20_Pro

WP_20160419_11_15_50_Pro

 

WP_20160419_11_20_48_Pro

WP_20160419_11_16_56_Pro

WP_20160419_11_16_36_Pro

WP_20160419_11_23_34_Pro

WP_20160419_11_24_36_Pro

WP_20160419_11_24_08_Pro

WP_20160419_11_24_50_Pro

WP_20160419_11_28_08_Pro

WP_20160419_11_25_14_Pro

WP_20160419_11_25_35_Pro

WP_20160419_11_43_08_Pro

WP_20160419_11_43_37_Pro

Thiepval

thiepval-in-late-june

346444DF00000578-0-image-a-46_1463958012819

thiepval-8

WP_20160419_13_30_40_Pro

WP_20160419_13_29_34_Pro

WP_20160419_13_33_56_Pro

WP_20160419_13_32_38_Pro

Adresse, renseignements, itinéraire, horaires d’ouverture et tarifs de l’Historial de la Grande Guerre de Péronne : 

Adresse : 

Historial de la Grande Guerre
Château de Péronne
BP 20063
80201 PERONNE cedex

Renseignements : 

Tél : 03.22.83.14.18

Site  : http://www.historial.org/

Itinéraire : 

De Paris ou Lille : Autoroute A1 sortie 13 ou 13.1

D’Amiens : A29, puis A1/E19 direction Lille sortie 13

De Calais : A26 puis A1 sortie 13.1

De Reims : A26 puis A29 sortie 54

Coordonnées GPS : X = 49.9290313; Y = 2.9324457000000166

Ouverture : 

Basse saison (1er octobre au 31 mars) : ouvert de 9h30 à 17h ; fermé le mercredi (ouverture sur rendez-vous groupes adultes)

Haute saison (1er avril au 30 septembre) : tous les jours de 9h30 à 18h

Ouverture sur l’ensemble des jours fériés, sauf pendant la fermeture annuelle

Fermeture hivernale annuelle du 18 décembre 2016 au soir au 22 janvier 2017 inclus

Réouverture 2017 : Lundi 23 janvier 2017

Tarifs : 

historial_ciriani

Voilà pour cette fois ! 🙂 J’espère que ça vous donnera envie de faire un tour là-bas, surtout qu’il y a pleins de choses intéressantes en ce moment pour les 100 ans de la Première Guerre mondiale.

 

Publicités