Buffy, Tueuse de Vampires (Buffy The Vampire Slayer en VO)

Un film de Joss Whedon et Fran Rubel Kuzui

Année de sortie du film : 1992

Pays de production : Etats-Unis

Durée du film : 1h26 ou 86 minutes

Genre : Fantastique, Comédie horrifique

Casting : Kristy Swanson (Buffy Summers), Donald Sutherland (Merrick Jamison-Smythe), Luke Perry (Pike), Rutger Hauer (Lothos), Paul Reubens (Amilyn), Hilary Swank (Kimberly Hannah), David Arquette (Benny Jacks), Candy Clark (Joyce Summers), James Paradise (Hank Summers), Paris Vaughan (Nicole), Stephen Root (Gary Murray), Mark DeCarlo (le Coach) et Natasha Gregson Wagner (Cassandra), Randall Batinkoff (Jeffrey), Andrew Lowery (Andy), Sasha Jenson (Grueller), Thomas Jane (Zeph) et Ben Affleck (le joueur de basket #10)

Résumé : Buffy (Kristy Swanson) est une pom-pom girl populaire au Lycée Hemery à Los Angeles jusqu’à sa rencontre avec un homme du nom de Merrick Jamison-Smythe (Donald Sutherland). Il lui apprend qu’elle est La Tueuse, une jeune femme née avec une force et une habileté supérieures à la moyenne et dont la destinée est de lutter contre les vampires. Elle admet s’être vue en rêve combattre des vampires et accepte finalement son « destin ». Après une brève formation, elle doit affronter un maître Vampire appelé Lothos (Rutger Hauer), qui a éliminé un certain nombre de Tueuses par le passé.

Bande annonce du film en VOSTFR : 

Et oui, avant la série Buffy contre les vampires, la Tueuse de vampires la plus célèbre du petit écran, avait eu le droit à un film qui précède la série télé culte, qui a fêté ses 20 ans cette année ! 🙂 Il n’y a donc pas que la série qui fête une date importante : le film qui a créé le rôle iconique de Buffy Summers et de la mythologie des Tueuses, des vampires et autres aspects surnaturels (que l’on connaît si bien en ayant suivi la série télé) est sorti en 1992 (et le film est sorti à peu près à la même période que je suis née, deux mois plus tard pour être exact ! ^^ Si c’était pas un signe que j’allais adorer la série… ^^) !

buffyfilm05

D’ailleurs, pour ceux qui se rappelle du tout premier épisode (le pilot) de Buffy contre les vampires, vous aurez remarqué que Buffy sait déjà qu’elle est une Tueuse et qu’elle sait ce que ça représente. Puis, on voit qu’elle sait ce que signifie ses cauchemars et comment tuer des vampires. C’est tout simplement parce que la série (et Joss Whedon) qui a décidé de prendre en compte certaines parties du film, et que par conséquent, le film est en quelque sorte, bel et bien un préquel de la série ! C’est donc dans le film que Buffy apprend qu’elle est une Tueuse, ce que ça signifie et qu’elle apprend a maîtriser ses nouvelles facultés, grâce à l’aide de son premier Observateur : Merrick.

Durant toute la saison 1 (et même un peu en saison 2), on a des références au film, comme le fait que Buffy a eu un Observateur avant Giles (mon Anthony Stewart Head adoré !^^) et qu’il n’a pas pu être à ses côtés très longtemps (ceux qui ont vu la série savent de quoi je parle, mais vu que c’est un spoiler sur le film, je ne préciserai pas). Mais aussi, le fait qu’elle aurait mis le feu au Gymnase de son ancien lycée à Los Angeles, en combattant des vampires, ou encore, que sa mère insinue que si elle ne sort pas avec le beau sportif populaire du lycée, elle sort avec des Bad-Boys, sont des références direct au film et des mini-spoilers aussi (désolé, mais vu que la série a déjà dévoilé ces éléments, ce n’est pas ma faute ! ^^) !

562873_backdrop_scale_1280xauto

Revenons-en au film, maintenant que la parenté avec la série a été faite. Pour faire court, le film est vraiment moyen ! Surtout, si on le compare à la série, il y a pas photo que le film est une catastrophe par rapport à sa petite sœur ! Pourtant, il y avait tout ce qui fait le sel de la série, la mythologie déjà bien expliquée dans ce film de 1h30, un beau casting avec Kristy Swanson, Luke PerryDonald SutherlandHilary SwankDavid Arquette (et même une apparition de Ben Affleck !), et des personnages auxquels on arrive à s’attacher et dont on veut voir l’évolution.

48626988

Mais voilà, le film avait d’autres choses qui ne marchait pas ! Déjà, le film fait très « nanar » ! D’ailleurs, le film est un très bon nanar, que j’adore regarder comme telle (et oui, j’aime quand même beaucoup ce film, si je le prends comme ce qu’il est : un nanar !) ! 🙂 Par exemple, les entraînements de Buffy et ses mouvements de combats digne d’une Gymnaste d’haut niveau, non rien à envier à la Buffy de la série, mais quand elle combat des vampires le bruitage des coups et des mouvements peuvent paraître ridicule, et ne parlons même pas des mouvements des vampires qui ressemblent plus a une danse qu’autre chose !

buffy_the_vampire_slayer_film_pic05

Le côté nanardesque ressort aussi par rapport à l’utilisation de l’humour plus que discutable dans le film, l’humour passant principalement par l’un des deux « grands » méchants de l’histoire, le bras droit de l’ennemi juré de Buffy dans le film ! Ce personnage, Amilyn, sert clairement qu’à faire du gags, ce qui rend son personnage plus qu’inutile. Même la dernière scène qu’il a face à Buffy est risible au plus haut point, car les réalisateurs n’ont pas réussi à la couper à temps, sinon ça aurait pu être drôle au lieu de pathétique !

buffy3

Au moins, le grand méchant, Lothos, avait un peu de « charisme » lui ! Et il donné des enjeux forts pour qu’on ait envie de voir ses confrontations avec la Tueuse. Même si, pour moi, la confrontation entre les deux n’a pas été assez « épique » pour le coup ! Les parties du film avec Lothos, avec ce qu’il fait subir à Buffy, alors qu’elle vient à peine de savoir qui elle est vraiment (et par conséquent, elle est encore innocente, elle se sent perdu et elle a peur), sont bien amené et auraient pu être aussi jouissif que les scènes entre Buffy et le Maître en saison 1 (car oui, je trouve que Lothos est assez similaire au Maître), mais le côté trop « kitsch » des scènes donnent encore cette sensation de voir un nanar (ce que je commence à penser, qu’au final, ça c’est peut-être voulut d’être un nanar ! ^^) !

gaynHQooiMFxfK7aX7Lnviybmje

Et la dernière touche qui donne à ce film, une ambiance qui ne correspond à son histoire et ses enjeux, sont les vêtements et costumes ! Même si j’aime beaucoup la robe blanche de Buffy pour le bal à la fin du film, elle ne reste pas moins « rétro » pour un film qui se passe dans les années 1990 ! D’ailleurs, le combat final entre Buffy et le Maître en fin de saison 1, est une sorte « d’hommage » au film à mon sens, puisque le Maître et Lothos se ressemblent beaucoup en tant qu’antagoniste de la Tueuse et représente le même genre de crainte pour Buffy. Mais aussi, parce que les deux Buffy les combattent dans leur belle robe blanche de bal, avec sur le dos, la veste en cuir de leur love-interest Bad-Boy ! Encore un joli clin d’œil entre les deux formats ! 😉

buffy-tueuse-de-vampire-1992-01-g

Sinon, les seuls autres tenues du film qui passent bien, sont les vêtements de Merrick qui font très « Observateur » et la tenue de Pom-Pom Girl de Buffy qui pourraient encore ressembler à ça dans les années 1990 ! Autrement, c’est tout ! Lothos et son acolyte ont des tenues digne du film « Entretien avec un Vampire« , donc des costumes qu’on ne met plus depuis le XVIIIe siècle (toujours la subtilité des vampires dans ce film ! ^^) ! Et les tenues vestimentaires en général des lycéens se prêtent plus aux années 1970 qu’aux années 1990 (et c’est ma mère qui m’a confirmé ce ressenti en ayant vu ses grandes sœurs, à l’ adolescence, portaient le même style de fringues dans les années 1970 !) ! Et je vous parle même pas des horribles chemises de nuit de Buffy pour dormir ! Je suis sûre que ça avait un but pour donner un style particulier, mais c’est à raté ! ^^

01

 

C’est pour toutes ces « petites » raisons que le film paraît être un nanar, en voulant, je pense, instiller un peu d’humour pour alléger la thématique du film, mais le sujet ne s’y prêtait pas du tout (comme nous l’a montré la magnifique série Buffy contre les vampires !). Autrement, l’histoire est bonne et bien ficelée durant tout le film. La mythologie, qu’on connaît tous bien, fut bien amené et expliqué dans le film, ça avait même une dimension plus intimiste pour le coup, vu que c’est la totale découverte pour Buffy qui est le personnage central des deux formats (et non, je ne prends pas en compte le Flash-Back à la fin de la saison 2 du show pour nous faire revivre le commencement de Buffy en Tueuse, la scène fut beaucoup trop courte pour avoir l’impact émotionnel qu’elle aurait dû. Même si, comme toujours Sarah Michelle Gellar fut parfaite dans cette scène).

Buffy_Tueuse_Vampires_11

Pour moi, Buffy sera toujours Sarah Michelle Gellar et personne n’arrivera à la détrôner dans le rôle iconique de la Tueuse. Mais je dois avouer, que Kristy Swanson, fut une bonne Buffy pour le film ! 🙂 Elle n’a pas le talent de Sarah Michelle Gellar pour tout ce qui est de nous faire pleurer et rire avec Buffy, et de vouloir suivre Buffy jusqu’au bout du monde, mais elle avait déjà su insuffler un côté femme forte avec une bonne répartie à Buffy, tout en la faisant rester une jeune femme avec ses besoins et ses réactions de jeune lycéenne qui caractérise bien le personnage. Je pense que Kristy Swanson aurait pu être une très bonne Buffy pour la télévision, mais jamais aussi bien que Sarah Michelle Gellar ! ^^

sc007-02

Luke Perry, joué le love-interest de Buffy, prénommé Pike (et non, ce n’est pas Spike ! ^^), le « Bad-Boy » qui n’était pas si Bad-Boy que ça, c’était plus un « loser » avec un look un peu rebelle. En fait, il me faisait plus penser à Alex (de la série) en version un peu plus sombre, voir un mélange entre Alex et Spike de la série Buffy contre les vampires ! 😉 Je ne l’ai pas trouvé très important dans l’histoire au final, mais sa relation avec Buffy fut sympa à regarder évoluer. Pas le meilleur rôle de l’acteur, mais qui le faisait changer de registre (et l’éloigner de son rôle mythique de Dylan McKay dans Beverly Hills 90210) au moins.

1465835332

Donald Sutherland est sûrement le meilleur personnage avec Buffy, mais aussi le meilleur acteur du film ! Merrick était une sorte de Giles tout simplement. Un Observateur qui en a déjà vu pas mal dans sa vie, très professionnel dans son job et qui pourtant, se prend d’affection pour notre Tueuse, qu’il finira par voir comme sa fille, et elle, elle le verra comme un père de substitution, comme entre Giles par la suite. Ça ne paraît pas original comme personnage dit comme ça, mais avoir réussi à nous développer une relation père/fille entre Buffy et Merrick, de la même manière qu’entre Buffy et Giles, sur un seul film de 1h30, moi, je dis chapeau Joss Whedon ! ^^

buffy-the-vampire-slayer-3

Lothos est donc un bon méchant comme on les aime dans l’univers de Buffy contre les vampires, c’est juste dommage pour lui, qu’il ne soit pas aidé par les choix choisit pour son style, et l’acolyte qu’on lui a mis dans les pattes. Puis, il y avait aussi qu’il manquait un peu de « charme » pour qu’il tienne tout un film comme étant le Big Bad Guy !

Et je ne vais pas spécialement parler des personnages secondaires (même si se sont des acteurs très connus aujourd’hui), car ils sont ni plus, ni moins, des personnages caricaturaux, qui servent également de ressort comique à l’histoire.

buffy_the_vampire_slayer_film_pic06

La BO est sympa, et alors qu’elle est assez différente de celle de la série, elle correspond bien au choix artistiques du film, avec des chansons parfois kitsch, parfois plus vielle que les années 90, mais qui sont super bien entraînantes et qui reste un moment en tête pour le meilleur, comme pour le pire ! 😉

buffythevampireslayer1

Par contre, un petit conseil pour ceux qui on pas encore vu le film et qui voudraient s’aventurer à le voir : regarder le film en VO ! Car la VF est juste horrible ! Surtout, au niveau de la traduction de certains termes et prénoms de personnages. Par exemple, Buffy devient Bichette et Pike devient Marcel ! Oh, et il y aussi le terme de la « Tueuse » qui devient la « Terreur » ! Vous imaginez le titre, s’il avait été traduit aussi : « Buffy, la Terreur des vampires », au secours ! ^^ Une traduction aussi mauvaise devrait être définis comme du blasphème à mes yeux, surtout pour une œuvre concernant Buffy Summers !

buffy

Bilan : Beaucoup penseront que c’est un navet ou, au moins, un nanar sympa. Pour moi, c’est un très bon nanar ! 🙂 J’ai même un peu honte de le considérer comme un nanar (alors que c’est pas du tout mon truc les nanars !), parce que je l’ai quand même apprécié, au point de l’avoir vu plus d’une fois ! 🙂 Mais, je pense que comme tous grands fans de Buffy contre les vampires, on ne peut réussir qu’à s’attacher un minimum au film, car c’est les prémices des aventures de notre Tueuse adorée ! ^^ Et le fait d’avoir des images sur des références que la série a faite, qui se passe avant le début de la série (et donc dans le film) sont très sympa et rajoute le commencement de toute cette mythologie avec les premiers pas de Buffy en Tueuse de vampires. Le film est loin d’être bon, il a beaucoup trop de défauts pour ça, mais pour les fans de la série comme moi, je pense qu’on peut considérer comme « sympathique », rien que par rapport au fait que c’est à partir de ce film, que l’univers étendue de Buffy (et du Whedonverse) est née ! 🙂 Un film que je recommande uniquement aux fans de la série, ou à ceux qui aime les nanars plutôt sympa ! 😉

Note : 5,5/10

51D810CHHBL

Petits + : 

Le film n’est pas jugé comme l’histoire « avant la série télévisée » et est considéré par de nombreux fans comme étant l’exemple d’un univers parallèle. En fait, de nombreux détails donnés dans le film sont directement en contradiction avec la série télévisée et ses canons. La Buffy de l’histoire originale est changée, et les aptitudes des vampires et de la Tueuse sont différentes. Au contraire, The Origin, une réinterprétation du script de ce film, est conforme avec la série et est largement considérée comme canonique. Par ailleurs, Joss Whedon a déclaré : « La bande dessinée The Origin, même si j’ai des réticences à son sujet, peut être plus ou moins acceptée comme canonique. Ils ont fait un travail cool en combinant le script du film avec la série, ce qui était bien, et en utilisant le Merrick de la série […] ». Par contre, l‘incendie du gymnase du lycée qui oblige les Summers à partir pour Sunnydale sera repris dans la série.

En français québécois, le titre du film est Buffy, Tueuse de Vampires. Pourtant, le nom de Buffy est traduit par Bichette dans le doublage. Et elle n’est pas appelée la Tueuse, mais la Terreur. Par ailleurs, le nom de Pike devient Marcel. De même que Benny qui devient Benoît.

Voici une photo de la version Buffy de la série et Buffy du film :

BuffySlayerMovie

Et voici, une petite vidéo sur la performance de Kristy Swanson en Buffy, sur la chanson du groupe Opus, avec la chanson « Where the Night Comes » :

Publicités