Ghostland (Incident in a Ghost Land en VO)

Un film de Pascal Laugier

Année de sortie du film : 2018

Pays de production : Canada et Français

Durée du film : 1h29 ou 89 minutes

Genre : Horreur

Casting : Crystal Reed (Elizabeth Keller, adulte), Anastasia Phillips (Vera Keller, adulte), Mylène Farmer (Pauline Keller), Emilia Jones (Elizabeth Keller, jeune), Taylor Hickson (Vera Keller, jeune), Adam Hurtig (le mari de Beth), Rob Archer (Fat Man), Kevin Power (Androgyne Man), Paul Titley (H. P. Lovecraft), Alicia Johnston (Cooper) et Ernesto Griffith (Stanford)

Résumé : Suite au décès de sa tante, Pauline (Mylène Farmer) et ses deux filles héritent d’une maison. Mais dès la première nuit, des meurtriers pénètrent dans la demeure et Pauline doit se battre pour sauver ses filles. Un drame qui va traumatiser toute la famille mais surtout affecter différemment chacune des jeunes filles dont les personnalités vont diverger davantage à la suite de cette nuit cauchemardesque. Tandis que Beth (Crystal Reed) devient une auteure renommée spécialisée dans la littérature horrifique, Vera (Anastasia Phillips) s’enlise dans une paranoïa destructrice. Seize ans plus tard, la famille est à nouveau réunie dans la maison que Vera et Pauline n’ont jamais quittée. Des événements étranges vont alors commencer à se produire…

Bande annonce du film en VF : 

Etant une grande fan du travail de Pascal Laugier (et oui, je fais partie des rares personnes qui adore le film The Secret, j’avoue même que c’est un de mes films préférés !), j’ai été ravi d’entendre en 2016, qu’il allait sortir un nouveau film d’épouvante/horreur (mais qui hélas, ne sortirait en salle qu’en 2018 !) avec une histoire bien flippante et glauque à souhait ! 🙂

ghostland-3

Et encore mieux, alors que l’histoire du film me plaisait déjà énormément, Pascal Laugier annonce au casting du film : Mylène Farmer (qui m’a bercé avec ses chansons pendant toute mon enfance et mon adolescence, car ma mère est une de ses plus grandes fans !) et surtout Crystal Reed (la super Allison Argent dans Teen Wolf et que j’avais adoré aussi dans le film Crush) qui est sûrement LA raison pour laquelle j’attendais encore plus impatiemment ce film ! 🙂

ghostland4

Vous pouvez donc imaginer, que j’ai été direct au ciné dés que le film est ENFIN sortie ! ^^ Et le résultat ça donne quoi ? Ce film est juste génialissime (encore une fois, pour un film de Pascal Laugier !) ! 🙂

voi

Je n’ai pas du tout été déçu, alors que j’avais une très grosse attente du film ! L’histoire d’une famille (une mère et ses deux filles) qui se fait attaquer en pleine nuit dans leur nouvelle maison, mais qui arrive à s’en sortir et que, plusieurs années plus tard, des choses étranges arrivent dans cette même maison, est grandiose ! Par contre, le film est très violent (disons que c’est plus hard que les films d’horreurs qui sortent habituellement, d’ailleurs, c’est pour ça qu’il est interdit au moins de 16 ans, au lieu de 12, comme d’habitude !), donc les âmes sensibles ou qui n’ont pas l’habitude de voir ce genre de film doivent s’abstenir ou prendre énormément de recul par rapport au film !

ghostland (1)

Il y a donc, trois parties distinct (ou deux, puisque la 1ère et la 2ème partie, peuvent être considérées comme une seule et même partie) dans le film : le début avec l’attaque qui va changer leurs vies, ensuite, la partie qui se passe des années plus tard, où il se passe des choses inexpliqués dans la maison, et la dernière partie (la plus longue et insoutenable), où on comprend et vie avec les personnages, toute l’horreur de l’histoire et de la situation, après la grosse révélation du film ! ^^

daily-movies-Ghostland-8

Le seul petit bémol que je trouve au film, c’est que la deuxième partie (avec tout le mystère) aurait dû être un peu plus longue, et la troisième partie (la plus dérangeante, mais importante du film) aurai dû être un tout petit peu plus courte… Mais, à part ça, le film est vraiment parfait, bien écrit et aboutis de bout en bout dans l’histoire qu’elle a voulut nous raconter. Le mystère est bien entretenu et j’ai été surprise de la révélation (alors que d’habitude, j’arrive à deviner avant !) et même si la violence est parfois très dure à regarder, elle n’est pas pour autant gratuite et à un sens pour ce que l’histoire nous raconte et pour le ressentis que veut véhiculer le film à travers ses scènes choquantes !

ghostlandfb

Les actrices (pour les personnages du passé et du futur) sont extraordinaires et parfaites dans leurs prestations ! Crystal Reed m’a encore une fois bluffé dans ce rôle, c’est vraiment devenue une actrice dont j’aime suivre son évolution, car elle sait prendre des risques dans le choix de ses rôles, ce qui est admirable et qui est plus que gagnant dans sa carrière d’actrice ! ^^ Et ici, elle nous montre toute la palette de son jeu d’actrice, en jouant une Beth adulte, qui a su rebondir après son horrible expérience, mais tout en ayant une part fragile et sombre, à cause de ce traumatisme ! Crystal Reed méritait bien la confiance de Pascal Laugier pour être l’héroïne de son film (avec Emilia Jones, qui joue le même rôle : la Beth du passé) ! 🙂

Ghostland Laugier_3

En parlant d’Emilia Jones, les deux jeunes actrices Emilia Jones et Taylor Hickson, qui jouent respectueusement les versions jeunes de Beth et Vera, sont époustouflantes ! Elles sont sincères et incroyablement justes dans leurs façons de jouer ces deux adolescentes qui vont vivre les pires horreurs que des jeunes filles puissent affronter ! S’en est d’autant plus dur et douloureux pour nous, de voir ce qu’elles traversent dans ce film, car elles nous font vivre cette histoire de façon très brut et réaliste ! Des actrices à suivre de près ! 😉

ghostland_a

Et que fut ma surprise, de retrouver Anastasia Phillips (que j’ai vu, il y a très peu de temps dans la 4ème et dernière saison de la très sympathique série Reign), jouer le rôle de la Vera adulte, dans ce film ! ^^ Elle joue magnifiquement cette version de Vera, qui est devenue complètement folle dû à son traumatisme et au fait qu’elle n’a jamais pu passer à autre chose…

Ghostland

Il faut remarquer également, qu’en plus d’être toutes les quatre de très bonnes actrices, les deux duos d’actrices qui représentent une partie de la vie de Beth et Vera, ont vraiment bien collaborés ensemble, pour que les deux versions d’un même personnage soient respectées et ultra crédible dans leurs évolutions, mais aussi de ce qui reste similaire entre leurs adolescences et leurs vies d’adultes. Ça passe par les mimiques, la façon de parler, de bouger, de voir les choses… C’est extraordinaire de voir un tel travail de fait entre ces actrices ! 🙂

undefined_a3e0a8d5bec36c111bfe2f12d65cbda5

C’est ce qui fait aussi, qu’on accroche autant à l’histoire, aux personnages et surtout, à ce qu’il leur arrivent du début à la fin du film ! Car, c’est bien la relation entre les deux sœurs qui fait la plus grande force de l’intrigue ! Que se soit, dans leur relation conflictuelle au début, passant par une relation attentionné d’une sœur qui veut protéger son autre sœur, à une relation quasi-fusionnelle pour réussir à survivre ensemble envers et contre tout… Crystal Reed/Anastasia Phillips et Emilia Jones/Taylor Hickson sont exceptionnelles pour rendre cette relation en constante évolution, bien réelle.

snap1.45110.4

Même Mylène Farmer (qui contrairement à ce qu’on pourrait penser, n’est pas vraiment un personnage principal dans l’histoire, mais un personnage secondaire du récit), dont j’avais un peu peur du résultat de son jeu d’actrice, est très crédible dans le rôle de cette mère courageuse qui aime ses filles plus que tout autre chose ! 🙂

MV5BNjM3ZGUxYjItMzA5NC00NzllLWJkMGYtZTc1OGY0ODNkZDc2XkEyXkFqcGdeQXVyNjk1MzExNDc@._V1_SY1000_CR0,0,1497,1000_AL_

Pour moi, c’est un nouveau chef-d’oeuvre de Pascal Laugier ! 🙂 Une histoire poignante, surprenante, dur et dérangeante, avec une bonne histoire d’horreur comme on aimerait bien en voir plus souvent. Et il réussit bien son hommage au travail de H. P. Lovecraft, un maître dans cet univers ! 🙂 Hélas, ce film n’est pas fait pour tout le monde et doit être vu par un public avertis, mais pour ceux qui veulent être surpris dans le monde des films d’horreurs, je pense que vous ne serez pas déçu ! 😉

Note : 10/10

affich_57357_1

Petits + : 

C’est lors du tournage du clip « City of Love » de la chanteuse Mylène Farmer, réalisé par Pascal Laugier, que Mylène Farmer apprend l’intention de Pascal Laugier de faire le film Ghostland et lui demande d’avoir a tout pris, un rôle dans ce film, ayant tellement aimé travailler avec lui !

L’actrice Taylor Hickson a été victime d’un accident sur le tournage du film en décembre 2016, alors que le réalisateur et le producteur lui avaient affirmé que la scène était sans danger. La comédienne, qui s’est retrouvée avec une blessure faciale qui a nécessité 70 points de suture, a porté plainte contre la production.

À l’origine, Pascal Laugier travaillait sur un projet de thriller amoureux qui n’aboutissait pas. A la place, il s’est lancé dans l’écriture de Ghostland, qu’il décrit comme un mélange de film d’horreur et d’intrigue à suspense. Une fois le scénario terminé, un studio américain s’est montré intéressé mais souhaitait que l’héroïne ait 19 ans, au lieu de 14 pour des raisons de censure et de classification. Finalement, Laugier s’est tourné vers Clément Miserez, qui avait produit son précédent long-métrage, The Secret, ainsi il a pu garder l’âge de son héroïne à 14 ans.

Ghostland a été tourné dans les prairies totalement désertiques du Manitoba, une province située en plein cœur du Canada.

La maison, qui est un personnage à part entière dans Ghostland, est une « farmhouse » typiquement américaine datant des années 1880. Le réalisateur tenait à filmer à l’intérieur d’une véritable demeure et non dans des décors reconstitués en studio.

Et voici, une petite vidéo sur l’avant-première du film au Grand Rex à Paris, où on sent une équipe bien soudé derrière ce film :