Coucou les louveteaux ! 🙂 Pour ce jour d’Halloween, qui est ma fête favorite de l’année (sans blague, vu tout les films et séries d’horreurs que je regarde ! ^^), et comme chaque année, je fais un petit article sur le thème de l’horreur pour célébrer cette fête ! 🙂

A la base, ça devait un être un Top 10 de mes séries d’horreurs que je préfère, mais vu qu’il y en a encore que j’ai pas vu sur ma liste et que j’ai pas eu trop de temps pour préparer ça, j’ai décidé que pour ce premier Top Série, se serait un Top sur les saisons d’une série anthologique et horrifique que j’adore énormément : Channel Zero ! 🙂 Donc, c’est parti pour mon classement des saisons de la série, de celle que j’ai le moins aimé à celle que j’ai le plus aimé ! 😉

PS : Pour ceux qui ne savent ce qu’est une série d’anthologie, c’est une série où chaque saison raconte une nouvelle histoire à chaque fois, sans aucun lien avec les saisons précédentes (où avec très peu de lien, comme peu l’être American Horror Story ou Fargo). Donc, pas besoin de regarder les saisons dans l’ordre, ou même, de voir une saison dont le sujet ne vous inspire pas, car ça n’influence pas les autres saisons/histoires ! 😉

4 – Channel Zero : Candle Cove (Saison 1)

channel-zero-candle-cove-saison-1-syfy

Résumé de la saison : Un psychologue pour enfants, Mike Painter, revient dans la petite ville de son enfance trente ans après la disparition de son frère jumeau et d’autres enfants. Le corps de son frère n’a jamais été retrouvé, et leur mère, Marla, continue d’espérer. Mike revoit ses amis d’enfance, Jessica et Gary, et ils reparlent de Candle Cove, une mystérieuse émission pour les enfants qui apparaissait sans prévenir sur n’importe quelle chaîne. Ce qu’ils ne savent pas, c’est que l’émission incitait certains enfants qui la regardaient à commettre des crimes parfois atroces. Bien qu’elle les ait marqués à l’époque, elle n’est pas répertoriée et il n’existe aucune trace de son existence. Or, Mike découvre que la fille de Jessica et Gary voit aussi Candle Cove…

Mon avis : J’ai énormément aimé cette saison de Channel Zero ! 🙂 Pour une première saison, la série prouve déjà qu’elle a tout d’une grande et que la qualité est de rigueur ! ^^ Et alors que, c’est la seule saison qui a réussi à me faire sursauter deux fois (ce qui est extrêmement rare pour moi, tellement je suis rodé maintenant ! ^^) et que niveau émotion et attachement à l’histoire, elle m’a fait plus d’effet que la saison 3, je l’ai quand même mise en dernière de ce top, car étant la première histoire, elle a le tout petit défaut d’être plus « brouillonne » que les autres saisons ! 😉 Ça n’enlève pas la qualité de cette histoire d’horreur, qui est de très bon niveau, ni le côté bien horrifique et glauque de l’histoire, où la pire menace sont des enfants bien flippants ! 🙂 Rien que le fait que le danger vienne des enfants de la ville, que se soit ceux des personnages principaux, de leurs voisins, ou camarades de classe, rend déjà l’ensemble glaçant ! ^^ Et cette émission ultra flippante que les enfants regardent, me donnerait des cauchemars personnellement, si j’été a leur place ! ^^ Nan mais, sérieux, vous avez vu la tête de ces marionnettes ?! Une des fois où j’ai sursauté, ces justement, quand l’une d’elles apparaît d’un seul coup, de la taille d’une personne, quand on s’y attend le moins ! Et l’ambiance glauque, lente et lourde est parfaite pour la tension que génère l’évolution du récit ! 🙂 Pour dire, que je conseille fortement de voir cette saison, même si, elle se retrouve dernière de mon top, car, niveau horreur, on est déjà dans du super dans le genre ! 😉

Note : 7,5/10

Promo de la saison 1 en VF :

 

3 – Channel Zero : Butcher’s Block (Saison 3)

channel-zero-butcher-block_copy

Résumé de la saison : Alice, une jeune femme qui vient d’emménager dans une nouvelle maison dans laquelle elle entend parler de mystérieuses disparitions qui pourraient être liées à d’étranges escaliers dans les pires quartiers de la ville. Aidée de sa sœur schizophrène, Zoe, Alice va découvrir que les habitants sont les proies d’un dangereux prédateur. Mais, quel rôle ces escaliers pourraient-ils jouer dans ces disparitions ?

Mon avis : Alors, pour celle-ci, la première moitié de saison m’a vraiment laissé mitigé et l’aurait plaçait bien après la saison 1 dans mon top, si il n’y avait pas eu la deuxième partie beaucoup plus prenante ! 🙂 Niveau horreur, on est dans le top du top, d’ailleurs, ceux qui n’aiment pas l’hémoglobine, passaient votre chemin ! Car, contrairement au deux premières saisons, où il n’y a pas de gore (ou très peu) et qui restait soft dans les scènes les plus violentes, là, niveau violence et gore, on est servi ! ^^ C’est peut-être justement cette montée en puissance dans le gore bien glauque, par rapport aux saisons précédentes, qui m’ont laissé un peu pantoise devant les premiers épisodes… Mais, après que j’ai vu toute la saison, je dois dire que l’histoire était brillante dans ce qu’elle voulait raconter ! 😉 Parce qu’on a le droit à un patchwork de plusieurs choses qui n’ont pas l’air d’aller ensemble au départ, et qui vont se mélanger habilement au fur et à mesure qu’on avance dans le récit. Et c’est très réussi ! 🙂 Puis, on a le droit a de belles surprises, justement dans ce patchwork d’idées, avec le réel thème caché derrière les fameux escaliers, auquel je m’attendais pas, et aussi, à avoir mis aussi bien en avant une thématique compliquée à mettre en scène : la folie à l’état pure, grâce aux personnages d’Alice et Zoe ! ^^ Et je suis vraiment heureuse, que cette saison est mis aussi en valeur Holland Roden, une actrice merveilleuse que j’ai découverte dans Teen Wolf ! 🙂 A voir absolument, si vous n’avez pas peur du sang et que vous avez l’estomac solide ! 😉

Note : 8/10

Promo de la saison 3 en VF :

 

2 – Channel Zero : The No-End House (Saison 2)

Sans-titre-16

Résumé de la saison : Margot Sleator, une jeune fille plutôt réservée, se remet à peine de la mort brutale de son père, victime d’une crise allergique. Pour occuper son temps, et après avoir reçu de mystérieuses vidéos sur son téléphone, elle décide d’aller visiter la Maison Sans Fin (The No-End House) avec trois amis. Cette fameuse maison à l’aspect sinistre et effrayant propose aux visiteurs d’affronter leurs peurs et leurs angoisses profondes à travers le dédale de six pièces. Chaque pièce possède ainsi le pouvoir de faire fuir son visiteur, traumatisé. Dans chaque salle, trois portes sont visibles : celle que les visiteurs viennent de franchir, celle qui mène à la pièce suivante, et une porte de sortie. Lors de sa déambulation dans les pièces de la maison, Margot finira par faire face à ses traumatismes, et s’enfuira de la Maison Sans Fin, comme les autres, sauf que…

Mon avis : Comme beaucoup de monde qui on vu la série, la saison 2 a été longtemps pour moi, la meilleure (mais, c’était avant que la saison 4 débarque ! ^^) ! 😉 Ce qui est paradoxal, parce que c’est la moins horrifique du lot ! ^^ Disons, que c’est plus le côté glauque, d’un point de vue psychologique, qui va primer ici et c’est vraiment sympa comme thématique de l’horreur ! 🙂 Ça a le mérite d’innover, que se soit par rapport aux autres saisons du show, ou par rapport aux autres séries et histoires d’horreurs que l’on peut voir habituellement ! ^^ Et pourtant, j’avais mis la barre très haute pour cette saison, car non seulement avec sa très bonne saison 1, j’attendais encore mieux pour la suite, mais surtout, le thème de la No-End House (Maison sans fin) est quelque chose que j’adore ! ^^ Et oui, je l’avoue, je rêve un jour de participer à une No-End House ! 🙂 Mais, je veux pas du TOUT que ça tourne comme dans la série pour moi, merci bien ! 😉 Pour ceux qui connaissent pas le concept, une No-End House, c’est une maison où il y a plusieurs pièces avec des choses ou des personnes qui sont là pour vous donner la peur de votre vie, afin que vous ne finissiez pas le parcours et finir par sortir de la fameuse maison… Et dans cette saison, nous suivons un groupe d’amis qui teste cette fameuse maison qui est arrivé dans leur ville et où ils vont être confrontés par leur plus grande peur ! 🙂 Et juste pour que vous sachiez, le résumé de la saison, c’est seulement le premier épisode, ce qui m’avait énormément surprise et je dois dire que le reste de la saison reste brillante jusqu’au bout ! ^^ Pour vous dire, qu’il s’en passe des choses dans cette saison et vous serez surpris plus d’une fois ! 😉 Si, il faut vraiment commencer par une saison, sans hésiter, je recommande celle-ci et je vous garantis que vous serez pas déçu de ce qui se passe dans cette maison sans fin ! 🙂

Note : 9/10

Promo de la saison 2 en VF :

 

1 – Channel Zero : The Dream Door (Saison 4)

Channel-Zero-Saison-4-The-Dream-Door-Poster-600x400

Résumé de la saison : Récemment mariés, Jillian et Tom Hodgson, découvrent dans la cave de leur nouvelle maison une porte qui n’était pas là auparavant. Ils vont alors essayer de l’ouvrir et cela fera émerger des secrets inavoués entre eux, ainsi qu’une créature étrange et meurtrière, qui mettront en péril leur mariage et leurs vies.

Mon avis : Cette saison 4, qui est aussi la dernière de la série (hélas !), est donc pour moi la meilleure (même si, la saison 2 est vraiment pas loin derrière ! ^^) ! 🙂 Avec cette saison, Nick Antosca (le créateur de la série) arrive enfin a trouver le juste milieu entre ses thématiques de l’horreur, avec un parfait équilibre cette fois entre le gore, la psyché et le malaisant ! 😉 Tout comme pour la saison 3, on a le droit à un patchwork de plusieurs choses super intéressantes, qui finiront par ce relier d’une façon très satisfaisante et qui font toujours évoluer le récit de façon surprenante ! ^^ Et tout comme la saison 2, j’ai vraiment eu l’impression que cette saison a eu beaucoup d’ambitions, qui ont réellement porté leurs fruits, et ça fait très plaisir à voir ! 🙂 En plus, de l’histoire qui est très bonne, les personnages de Jillian et Tom, sont certainement ceux pour qui j’ai eu le plus d’affection sur toute les saisons confondu (avec tout de même Margo, son père John, et Jules de la saison 2 ! ^^), car ils sont vraiment bien écrits et travaillés sur toute la saison. 🙂 Et chapeau à l’acteur Troy James qui joue le clown contorsionniste, Pretzel Jack, car je crois bien que c’est la créature qui m’a le plus fait flippé, mais également, pour qui j’ai eu le plus de compassion sur toute la série ! 😉 Moi, qui n’est jamais eu peur des clowns (même après le film « Ça » !), je dois avouer que Pretzel Jack m’a plus d’une fois fait monter la pression, quand il arrivait dans une scène ! ^^ De très bonnes choses dans cette saison, qui a réussi a installer une mythologie fantastique très intéressante et qui vu sont sujet, fera écho a beaucoup de monde ! 🙂 Et même si, cette saison n’était pas prévue d’être la dernière, c’est celle qui se conclut le plus « positivement » sur toutes les saisons, donc on peut dire que l’univers de Channel Zero se conclut plus que convenablement et d’une très belle façon ! 🙂

Note : 9,5/10

Promo de la saison 4 en VF :

Voilà pour ce premier Top Série spécial Halloween et j’espère que j’aurai donné envie à ceux qui n’ont pas encore découvert la série Channel Zero, de la regarder ou au moins de la tester ! 😉 A bientôt et gros bisous les louveteaux ! 🙂