Salut les louveteaux ! 🙂 Voici enfin, mon bilan visionnage de séries pour le mois de Novembre 2019 (et oui, je n’ai pas encore fini mon bilan sur les séries de l’année 2019, quelle honte ! Il faudrait peut-être que je m’y mette pour finir ça, on est déjà en Février 2020, quand même ! ^^) ! 🙂 On peut dire, encore une fois, que j’ai pas chômé ce mois-ci non plus, niveau visionnage ! ^^ Je suis fière de ce bilan, surtout que ça m’a fait terminer quelques séries en plus ! 😉

Riverdale : Saison 4, épisodes 4 à 7 (sur la saison 4 : 7/7) / (sur la série : 64/64) = 4 épisodes vu. Bon, y a pas à dire, il y a du BEAUCOUP mieux dans cette nouvelle saison de Riverdale ! ^^ En même temps, faire pire que les saison 2B et 3, il fallait y aller ! ^^ Ce n’est toujours pas parfait en cette saison 4, mais il y a des efforts de fait, et quelques intrigues et épisodes sont vraiment sympa à suivre ! 😉 Par contre, moi qui espérais du fantastique dans la série depuis le début, je ne crois pas du tout qu’on en a enfin avec l’intrigue autour de Cheryl, malgré qu’on essaie de nous y faire croire ! ^^ Je suis sûr que c’est quelqu’un qui lui en veux, et la fait tourner en bourrique avec cette poupée ! 😉 Pour ce qui est de Jughead avec sa nouvelle école, ça peut donner du bon, mais il faudra faire attention que ça parte pas dans du n’importe quoi, comme sait le faire trop bien la série ! ^^ Pareil, pour l’histoire autour de Charles et des vidéos devant les maisons, ça peut donner du bon, mais ça peut vite partir dans l’absurde… Par contre, la guéguerre entre Veronica et son père, ça sent le réchauffé et ça avance pas du tout ! Et, surprise, l’intrigue autour de Archie est un peu plus « passionnante » que dans les autres saisons : HOURRA ! ^^ PS : et quel plaisir coupable de retrouver d’anciens acteurs que j’adorais à l’époque de mon adolescence (et même maintenant ! ^^) dans la série, avec l’ajout de Kerr Smith et Sam Witwer ! 🙂 Pour le moment donc, je suis agréablement surprise par cette nouvelle saison dans l’ensemble ! 🙂

4400414.jpg-r_640_360-f_jpg-q_x-xxyxx

Criminal France : Saison 1, épisodes 1 à 3 (sur la saison 1 : 3/3) / (sur la série : 3/3) = 3 épisodes vu. Ah la la, concept toujours intéressant, mais on peut dire, que c’est vraiment pas fait pour moi les séries dramatiques/policières françaises ! Pourtant, il y avaient certains bons acteurs dans le lot, et certaines intrigues/enquêtes avaient leurs points forts, comme pour la version anglaise… Mais qu’est-ce que ça paraissait mou en comparaison ! Ça en donnait même l’impression que les épisodes étaient plus longs que ceux de la version britannique, tellement la tension ne prenait pas comme il fallait ! Puis, les intrigues en dehors des interrogatoires, étaient faiblardes, par rapport à la version UK, il y a même un personnage qui en est détestable, dés sa première apparition ! Ce n’est pas une catastrophe (perso, je pensais que ça allait être pire que ça ! ^^), ça se laisse regarder facilement, le concept est toujours efficace, et il y a quelques points positifs a relever, mais la « touch french » fait que ça prend pas aussi bien que la version anglaise, voir même, que les deux autres versions : allemande et espagnole (que je n’ai pas encore vu) ! On va dire que ça se regarde, mais ce n’est clairement pas la meilleure version de ce concept « interrogatoire en huis-clos », ce qui me donne encore plus envie de voir comment se débrouille la version allemande, qui sera ma prochaine découverte sur les 4 séries ! 😉

Criminal_France

Glitch : Saison 1, épisodes 1 à 6 (sur la saison 1 : 6/6) / (sur la série : 6/18) = 6 épisodes vu. Avec mes parents, ne sachant pas trop quoi regarder, on tombe sur cette série, dont j’avais entendu parler il y a quelque temps, sur la plateforme Netflix, et on décide de se lancer ! ^^ La série est pas parfaite, mais très sympa et divertissant a regarder, et on a vraiment bien accroché ! 😉 Ça nous a rappelé un peu la série française « Les Revenants » (une des rares que j’ai aimé ! ^^), qu’on avait beaucoup aimé, et pour ma part, ça m’a également rappelé la série Resurrection, que j’avais beaucoup apprécié aussi ! 😉 Pour dire que dés que ça parle de mort qui revienne à la vie, chamboule à nouveau la vie de leurs proches, et qu’ils essayent de se retrouver une place légitime au sein des vivants, c’est des concepts qui nous plaisent ! ^^ Puis, le côté mystérieux de ce genre de séries nous plaît beaucoup aussi ! ^^ Ici, c’est bien dosé entre le drame et le mystère de l’histoire, et il y a beaucoup de personnages vraiment top et qui sortent du lot, c’est cool ! 😉 D’ailleurs, cette série australienne, prouve qu’elle n’a rien a envier aux séries américaines, et avec 6 épisodes à chaque saison, elle réussi parfaitement a garder un bon rythme ! 😉 Une série bien sympathique dans le genre, et on est sûr qu’on la finira très vite, car on veut le fin mot de l’histoire ! 😉

glitch

Glitch : Saison 2, épisodes 1 à 6 (sur la saison 2 : 6/6) / (sur la série : 12/18) = 6 épisodes vu. Et on poursuit l’aventure, avec cette saison, qui est clairement la meilleure des trois que la série se compose ! 😉 Beaucoup de révélations et de retournements de situations, auxquels on se serait pas du tout douté en saison 1, et j’ai adoré ! ^^ Beaucoup de réponses sont donnée, je m’attendais pas a en avoir déjà autant ! 🙂 La série a toujours un bon rythme et reste attachante, mais il est clair que la série ne sera jamais une grande série non plus ! ^^ C’est une série efficace dans son concept, qui arrive a délivrer ce qu’on peut en attendre et arrive à surprendre dans le bon sens par moment ! 😉 Une belle petite découverte ! 🙂

glitch-saison-3-netflix

Prodigal Son : Saison 1, épisodes 5 à 7 (sur la saison 1 : 7/9) / (sur la série : 7/9) = 3 épisodes vu. Mais que cette série est forte dans son genre ! 🙂 La qualité est énorme et on est qu’à 7 épisodes d’une saison de 22 épisodes, ça promet pour la suite ! ^^ Enfin, le personnage d’Ainsley se conjugue réellement à l’univers et c’est tant mieux, car son évolution peut être étonnante, je pense ! 😉 De plus, le caractère familial de la série et ce qui marche tant dans le show, alors enfin voir tous les membres de la famille Whitly sur l’échiquier, ça vend du rêve ! ^^ Puis, mine de rien, les partenaires de Malcolm commencent à être travaillé, et une réelle cohésion d’équipe commence a se faire et ça fait plaisir à voir, car il y aussi du potentiel pour la suite avec tout ce beau monde ! 😉 Et Michael Sheen en Docteur Whitly, on en parle, a quel point il est magistral dans le rôle ? ^^ Bref, j’ai un gros coup de cœur pour cette série, et ça risque de pas changer de si tôt ! 🙂   

prodigal-son

Will & Grace : Saison 11, épisodes 1 à 5 (sur la saison 11 : 5/5) / (sur la série : 233/233) = 5 épisodes vu. Ah, que je suis heureuse de revoir une de mes bandes d’amis télévisuelle préféré (et plus tôt que prévu, en plus ! ^^) ! ^^ Mais, tout comme pour Supernatural, je suis triste de me dire que se sera la dernière saison du show (encore une fois !) ! En attendant, la série reprend en bonne forme et avec une (plutôt deux !^^) annonce de dingue qui va changer le statu quo de ces derniers épisodes : Will et Grace vont être parents (chacun de leur côté, bien sûr ! ^^) ! 🙂 Grace se retrouve, enceinte, après son expédition téméraire à travers l’Europe en fin de saison précédente ! 😉 Ce qui, bien sûr, nous donne de supers bons moments, comme au moment de la révélation ou pour savoir qui est le père ! 😉 Et Will, décide de faire ce qu’il faut pour être père à son tour, ce qui hélas, a mis fin à sa relation avec McCoy, que j’adorais… Au vu du planning surchargé de Matt Bomer, je me doutais qu’il ne serait pas beaucoup là dans cette saison, et que les scénaristes allaient donc faire séparer Will et McCoy assez vite (déjà, d’avoir installé une relation à distance, alors qu’ils venaient de se fiancer, ça se sentait gros comme une maison !)… Que je suis déçu d’avoir eu raison et que ça se soit fait aussi vite ! Mais bon, la série reste super avec ce qu’elle nous propose et j’ai hâte de voir la suite ! 😉

Will & Grace: Season 11 Ratings - canceled + renewed TV shows - TV ...

The Good Place : Saison 2, épisodes 1 à 13 (sur la saison 2 : 13/13) / (sur la série : 26/48) = 13 épisodes vu. Mais que cette série est géniale ! 🙂 C’est une pure merveille d’écriture et d’inventivité, c’est incroyable de voir ça sur une série, mais encore plus sur une sitcom ! 😉 On sent que Michael Schur sait où il va, alors que les intrigues et les évolutions dans la série vont très vite ! ^^ C’est un truc de dingue de voir des parties d’histoire qui auraient pu faire une saison entière à elle seule, qui s’accumule sur toute la saison, pour nous donner un max de plaisir, de surprises et de choses à nous mettre sur la dent ! 😉 Ce qui fait également, que la série a un très bon rythme, au point de même me faire aimer une romance dans la série, qui est très peu montrer et dont, beaucoup de choses se sont passé hors écrans pour nous ! ^^ Le casting entier est génial aussi, mention spéciale à D’Arcy Carden alias Janet dans la série, le meilleur personnage du show, sans aucun doute ! ^^ Je peux vous dire qu’en ayant déjà vu la moitié de la série, je suis déjà triste de me dire, que je vais devoir bientôt lui dire au revoir ! A découvrir de toute urgence si c’est pas encore fait : c’est une vraie pépite dans le monde de la sitcom ! 🙂

media (1)

Better Call Saul : Saison 1, épisodes 1 à 10 (sur la saison 1 : 10/10) / (sur la série : 10/40) = 10 épisodes vu. Il était temps que je reprenne la série Better Call Saul, sachant que la saison 5 ne va pas tarder à arriver ! 😉 Me rappelant que de bribes souvenirs de la saison 1 de ce spin-off de Breaking Bad, j’ai décidé de recommencer la série du début, n’ayant vu que la saison 1 il y a quelques années de toute façon ! ^^ J’ai pris autant de plaisir que la première fois de retrouver Saul/Jimmy et Mike dans leurs propres aventures et même si, au final, je me suis rappelé de beaucoup de choses de cette saison 1, je ne me suis pas du tout ennuyé, car ça reste de la même qualité que Breaking Bad ! 🙂 Comme quoi, cet univers a encore pas mal de choses à revendre ! 🙂 Et quel plaisir de savoir enfin comment Saul est devenu cet avocat véreux qu’on a tant aimé dans Breaking Bad, surtout quand on le voit en Jimmy McGill, un gars qui essaie de s’en sortir et de faire le bien, mais que la vie ne fait que lui mettre des bâtons dans les roues… Comment voulez-vous ne pas devenir une pourriture, quand l’univers à l’air d’être contre vous quand vous voulez faire les choses bien ? C’est sûr que Jimmy n’est pas blanc comme neige, mais c’est pas faute d’avoir essayé d’être meilleur à tous les niveaux ! Ayant pas spécialement de chance dans ma vie aussi, je peux vous dire que parfois, j’arrivais vraiment bien a me mettre dans les baskets de Jimmy, donc l’histoire m’a pris encore plus par les tripes, par rapport a tout ça ! 😉 Et Mike… Ah, je l’adore ce personnage, et on peut dire que l’univers de Breaking Bad n’aurait vraiment pas été pareil sans lui ! 🙂 Maintenant, j’ai hâte de voir la saison 2 et la suite de leurs aventures ! ^^

better-call-saul-saisons-1-et-2-critique

The Walking Dead : Saison 10, épisodes 5 à 8 (sur la saison 10 : 8/8) / (sur la série : 139/139) = 4 épisodes vu. Bon, il faut se l’avouer, cette saison 10 de The Walking Dead est moins bonne que la saison 9, mais en plus, elle est un peu faiblarde niveau intrigues intéressantes… Disons, qu’on a l’impression qu’il ne se passe pas grand chose au final, un peu comme la sensation qu’on avait en saison 8, pour ne pas trop précipiter l’affrontement final… Mais bon, au moins la saison 10 a plus de qualités pour ne pas retomber complètement dans ses vieux travers ! 😉 Par exemple, le côté « retour sur le développement des personnages » est toujours un des points positifs de ces deux dernières saisons, ainsi que des scènes d’actions et de tensions vraiment bonnes et biens interprétés par les acteurs qui retrouvent un second souffle de vie, depuis que c’est Angela Kang en showrunner du show ! 😉 Mais, hélas, ce genre de scènes se fait trop rare, pour se focaliser, parfois trop, sur les personnages, ce qui rend certains épisodes un peu trop lourd, et clairement mal dosé… Ça se regarde toujours avec plaisir, et j’aime toujours autant la série, pour ça, rien a changé, mais disons, qu’après une saison 9 vraiment top, j’avoue que je suis légèrement déçu de cette première partie de saison… Pour vous dire, même le mid-season m’a déçu, alors que souvent, c’est là où la série sait se rattraper ! Puis, la solution de facilité pour « commencer » a préparé le départ d’un des personnages les plus importants de la série est juste risible, car tellement pas crédible, par rapport à la personnalité du personnage ! J’ai quand même encore espoir que la seconde moitié me surprenne, car, tout est loin d’être à jeter dans cette première partie ! 😉 Par exemple, la grosse révélation qui a scellé le destin d’un des personnages principaux dans l’épisode 7, a trop marché sur moi (je m’y attendais tellement pas ! ^^), et j’ai trouvé ça vraiment top ! ^^ Je n’enterre donc pas la série, il y a encore trop de chose a sauver, et elle est quand même en meilleure forme qu’en saison 8 ! 😉

the-walking-dead-season-10-carol-mcbride-daryl-reedus-key-art-1200

Glitch : Saison 3, épisodes 1 à 6 (sur la saison 3 : 6/6) / (sur la série : 18/18) = 6 épisodes vu. Et voilà, déjà finit la série ! ^^ En même temps, c’était rapide avec seulement 18 épisodes en tout ! 🙂 J’ai beaucoup apprécié cette série, et j’ai adhéré à cette fin et a toutes les explications qui nous ont été donnée (car oui, TOUT est expliqué dans cette série ! ^^), là où, mon père a aimé les réponses, mais a été laissé sur le carreau avec la fin ! ^^ Mais, on a bien aimé découvrir cette série, qui n’est pas parfaite et n’est pas d’une qualité exceptionnelle, mais qui a le mérite d’avoir réussi son pari sur tout ce qu’elle voulait nous délivrer et qui fut efficace dans le job ! 😉 Je vous la conseille, pour ceux que le pitch de départ intéresse, ça se laisse regarder avec plaisir et vous savez que vous aurez vos réponses aux questions posés et que ça se conclue d’une bonne et belle manière, selon moi ! 🙂

glitch-season-3-review-netflix

Bates Motel : Saison 4, épisodes 1 à 10 (sur la saison 4 : 10/10) / (sur la série : 40/50) = 10 épisodes vu. Il était que j’entame cette avant-dernière saison de Bates Motel, une série que j’aime énormément, qui a le mérite de s’améliorer de saison en saison ! 😉 D’ailleurs, en retrouvant Norman et Norma, je me suis rendu compte que la série m’avait beaucoup manqué ! ^^ Cette saison 4 est selon moi, la meilleure de la série, car en enfin, on voit toute la subtilité du dédoublement de personnalité de Norman ! 🙂 La saison monte crescendo, toutes les intrigues sont fabuleuses et Freddie Highmore n’aura jamais été aussi bluffant dans le rôle de Norman Bates ! 😉 Et Vera Farmiga n’est pas en reste cette saison, j’y ai même cru, au bonheur de son personnage Norma, qui avait finalement mérite tout ce bien autour d’elle, dont le Shériff Romero (enfin ! ^^) ! Puis, le final (et pré-final) arrive, et c’est l’apothéose à laquelle on ne pensait pas, mais qui fut gérée magnifiquement par les scénaristes ! 😉 C’est pas faute, d’avoir su que ça arriverait un jour, mais finir la saison comme ça, en sachant qu’il y a encore toute une saison derrière, c’était culotté de leur part ! 😉 On peut dire qu’avec cette saison, une page s’est définitivement tourné, pour notre plus grand plaisir, et que la qualité du show n’a jamais été aussi haute ! 🙂 J’ai hâte de voir la suite et fin de cette incroyable aventure qu’a été cette série, qui reprend tout de même, un monument du cinéma, donc chapeau ! 🙂

BatesMotelSaison4-797x445

Supernatural : Saison 15, épisodes 4 à 6 (sur la saison 15 : 6/6) / (sur la série : 313/313) = 3 épisodes vu. On continue bien nos dernières (j’ai envie de pleurer à chaque fois que je pense à ça !) aventures avec les frères Winchester ! 🙂 Et je suis agréablement surprise de la tournure des événements, car après le troisième épisode, j’avais peur qu’on se redirige vers du « classique » de la série, sans prises de risque, mais j’avais tort ! ^^ Le côté « classique » du show, qui est toujours efficace même après 15 ans, est bien là, mais c’est plus pour rendre hommage à ce qu’à était la série, mais aussi, pour bien cacher les éléments mythologiques de la saison ! 😉 En effet, les scénaristes arrivent à nous surprendre, en nous faisant penser qu’on suit une intrigue « basique » de la série, avant de nous retourner la tête, en nous disant qu’en fait, l’histoire a plus d’enjeux derrière, qui vont servir au fil rouge de la saison ! ^^ On peut même dire, qu’il n’y a pas un seul épisode qui ne parle pas du fil rouge de la saison, ce qui nous change des autres saisons, où parfois, mise à part nous rappeler les enjeux dans des épisodes « lambda » pour pas qu’on oublie le fil rouge, ici le fil rouge a toujours son importance dans les épisodes ! 😉 Et que dire des toujours appréciables retours dans la série pour rendre un dernier hommage, faire du fan-service de bonne qualité ou donner des intrigues tops pour le plus grand plaisir des fans comme moi ! 🙂 J’ai hâte de voir ce que la série va nous proposer d’autres, mais je suis sûr que j’ai vais continuer a adorer ça ! 😉

1_sImj2XOpadARF2Qltidq1w

Nashville : Saison 2, épisodes 1 à 14 (sur la saison 2 : 14/22) / (sur la série : 35/124) = 14 épisodes vu. Enfin, je me lance dans la suite de cette série, qui avait été un véritable coup de cœur pour moi en saison 1 ! 😉 J’accroche toujours autant à l’univers de Country de la série et les chansons sont toujours aussi top ! ^^ Par contre, j’ai mis un peu de temps a rentrer dans cette saison, qui partait un peu dans tout les sens au début, je trouve ! 😉 Mais après les 5-6 premiers épisodes, j’ai retrouvé petit à petit la magie de la saison 1, et au final, je ne suis pas déçu des dernières intrigues proposés ! 😉 A voir comment la saison continue, mais il est clair, que la série va m’apporter encore de très bonnes choses ! 😉 En tout cas, je suis ravie de retrouver Connie Britton/Rayna James et Hayden Panettiere/Juliette Barnes dans leurs nouvelles aventures, et j’espère voir de plus en plus leur duo, qui est une des véritables réussites de la série ! 🙂 Et me dire que j’ai encore quelques saisons après à voir, me remplis de joie ! 😉

nashville31-590x363

Bates Motel : Saison 5, épisodes 1 à 10 (sur la saison 5 : 10/10) / (sur la série : 50/50) = 10 épisodes vu. Et voilà, c’est finit ! Une série de plus terminée, et quelle série que c’était ! ^^ Cette dernière saison a également été de haute qualité, et les prises de risque, par rapport aux changements apporté événements du film Psychose, ont été majoritairement payant, surtout pour le final de la série, selon moi ! 🙂 Tout comme pour la saison 4, la saison monte crescendo et le fait que Norman soit aussi dangereux que jamais, apporte tout son « charme » à la saison, qui finit de façon épique ! 😉 Le seul vrai bémol que je peux mettre a cette saison, c’est le changement majeur apporté au personnage de Marion Crane du film Psychose… Je veux bien que ce fût pour prendre un peu à contre-pied l’attente, mais j’ai trouvé que ça tombait à l’eau, dés qu’on voit que c’est Rihanna qui l’incarne ici ! J’aime bien Rihanna en tant que chanteuse, mais, il faut l’avouer, elle pas terrible en tant qu’actrice ! Mais, au moins, la scène de la douche est « respectée » et ça, j’ai bien aimé ! 😉 Puis, le fait qu’ils aient rectifié le tir, sur un aspect de la série que j’adore, mais qui avait été laissé un peu à l’abandon en saison 4 (même, un peu en saison 3 aussi) : la relation entre Norman et son frère Dylan ! 🙂 D’ailleurs, le fait que ça va se conclure avec eux, l’a agréablement surprise, surtout que c’était parfait, comme a chaque fois que cette relation a été développé dans la série ! 😉 Une dernière saison au top, rien à redire sur la conclusion, on a eu le droit à notre « Psychose » et a une conclusion de tout ce qu’a été la série, c’était parfait en somme ! ^^ A tenter, si vous n’avez pas encore vu la série, ça vaut vraiment le coup d’œil ! 😉

bates-motel-s5-bed-1484937475483_1280w-e1493640993859-770x477

Elementary : Saison 7, épisodes 1 à 13 (sur la saison 7 : 13/13) / (sur la série : 154/154) = 13 épisodes vu. Et encore une série de terminée ! 🙂 Celle-ci va vraiment me manquer, car j’étais vraiment fan de ce procédural, qui a réussi le parie de réinventer les histoires de Sherlock Holmes, tout aussi efficacement que la série britannique « Sherlock » (et oui, j’ose le dire, car je suis fan des deux formats ! ^^) ! 🙂 Alors que la saison 6 se finissait la série de façon très satisfaisante, j’avais un peu peur de ce dont ils allaient faire avec cette saison 7, mais surtout, de comment ils allaient à nouveau conclure la série… Et je n’ai pas été déçu, car la série se termine encore mieux, que sa première fin ! ^^ Déjà, le fait d’avoir eu un peu d’épisodes en Angleterre avec Sherlock et Joan (et même un peu Kitty ! ^^), le fait qu’ils reviennent à New York pour conclure, une bonne fois pour toute, leurs aventures auprès de Marcus et Gregson, c’était génial, il faut se l’avouer ! 😉 Car c’était peut-être les seul petit bémol de la fin de saison 6, qu’il n’y a pas de réel fin entre notre duo et le duo d’enquêteurs ! 🙂 D’ailleurs, le seul bémol que j’aurais vraiment à dire sur la fin, c’est qu’on aura pas revu Natalie Dormer dans son rôle iconique dans la série, malgré que l’ombre de son personnage plane beaucoup dans cette dernière saison ! Mais sinon, rien à redire, j’ai adoré ces 13 derniers épisodes, le grand méchant de la saison, joué par James Frain (que j’adore toujours autant ! ^^), l’intrigue qu’apporte ce nouveau personnage qui est une des plus importantes dans l’univers de Sherlock Holmes !), les relations et évolutions entre les personnages toujours aussi bien travaillés, et une conclusion idéale pour la série et surtout, pour ces personnages qu’on a adoré suivre pendant 7 ans ! 😉 La série va vraiment beaucoup me manquer, c’était une des rares séries procédural dont je suis resté aussi fidèle, et je ne le regrette pas, car la série, dans son genre, a été parfaite de bout en bout ! ^^ Je revisionnerais la série avec plaisir, pour revoir les enquêtes de Sherlock et Joan, car je me lasserais jamais de cette revisite, de l’œuvre culte de la littérature anglaise, qu’est Sherlock Holmes ! 🙂

Elementary' Final Season 7 Premiere Date — 'Instinct' Season 2 ...

Nancy Drew : Saison 1, épisodes 1 et 2 (sur la saison 1 : 2/7) / (sur la série : 2/7) = 2 épisodes vu. Voilà ce que je pensais qu’aller être Riverdale quand ils avaient commandé la série en 2016 ! Bon, par contre, je partais mitiger avec Nancy Drew, car on sent que c’est VRAIMENT fait pour surfer sur la vague Riverdale, alors que pour faire ça, ils avaient pas besoin de faire un live-action de Nancy Drew, quand on a le même personnage dans Riverdale, avec le personnage de Betty Cooper… En plus, la promo de la série ne m’avait pas du tout donner envie de la découvrir… Verdict, après les deux premiers épisodes ? Bah, si j’avais regardé que le pilot, ça aurait été une vraie catastrophe ! Ça fait longtemps que j’étais pas tombé sur un aussi mauvais pilot ! J’ai cru que j’allais abandonnée au bout de 20 minutes, car on a quasi non-stop de voix-off de l’héroïne pour nous raconter certaines intrigues, et nous présenter les personnages et l’univers du show, mais ça rendait l’héroïne agaçante, et plombait le récit avec ce amas d’infos ! Mais, dés le second épisode, ça va mieux ! ^^ Les aventures de Nancy et de ses « amies » peuvent devenir vraiment intéressantes, mais pour le moment, on sent qu’il y a encore un gros travail à faire au niveau du dosage des intrigues, mais aussi de l’univers, n’arrivant pas encore a bien naviguer entre son côté investigation basique, et son côté fantastique et surnaturel. Mais, il y a du potentiel, et rien que pour ça, je vais donner sa chance à la série, alors que ça avait mal commencé entre nous ! 😉 A voir comment la série va se débrouiller par la suite, mais il y a quand même du boulot à faire…

The CW] ~ Nancy Drew 1x17 en Streaming VF et VOSTFR HD Serie: Home ...

Arrested Development : Saison 5, épisodes 1 à 16 (sur la saison 5 : 16/16) / (sur la série : 91/91) = 16 épisodes vu. Et voilà, j’ai vu la « dernière » saison d’Arrested Development ! ^^ On sait pas encore si elle aura le droit un jour ou non à une saison 6, mais s’il n’y en a pas, ce n’est pas bien grave, car la saison 5 se conclus comme une fin de série (sûrement au cas où ! ^^) ! 😉 Et grâce a cette saison, j’ai enfin retrouver la série que j’aimais tant durant les trois premières saisons ! ^^ Bon, il a fallu d’abord regarder la première partie de saison, qui était pas toujours très top, et ressemblait (et avait les mêmes défauts) que la saison 4… Mais, dés le mid-season, on sent qu’on a à nouveau le Arrested Development des débuts ! 😉 Je me suis franchement bien éclaté durant cette seconde moitié de saison et la fin est parfaite pour conclure la série, donc : que demander de plus pour finir en beauté ? ^^ De toute façon, au vu de la saison 4 et de la saison 5A, il vaut mieux s’arrêter sur une bonne note avec la saison 5B, surtout en sachant que c’est difficile pour les acteurs d’être tous réuni ensemble maintenant, à cause de leurs projets parallèles (d’où le récit éclaté des saisons 4 et 5), et du fait que Portia de Rossi (Lindsay, que j’adore dans la série ! ^^) prends sa retraite d’actrice, ça n’aurait plus trop de sens de continuer dans ces conditions, malgré que je voudrais toujours plus d’histoires de la famille Bluth ! 🙂 Nan, la série se conclut parfaitement avec cette saison et on ne pouvait vraiment pas en demander plus ! 😉

Arrested Development Saison 5 : Les Bluth sont dès à présent de ...

Evil : Saison 1, épisodes 3 et 4 (sur la saison 1 : 4/8) / (sur la série : 4/8) = 2 épisodes vu. Mon dieu, que cette série est géniale ! 🙂 Je ne m’attendais pas a autant de qualité et que la série aille aussi loin dans le malsain de son propos, sachant que la série est diffusé sur un network ! 😉 On peut dire que la série traite bien ses cas dans chaque épisodes, et le propos de ce qu’est réellement le « Evil » dans notre société, nos croyances et cultures est vraiment top et bien écrit ! ^^ Les acteurs sont vraiment bons aussi, Michael Emerson est juste diabolique à souhait, Mike Colter est superbement juste dans son rôle d’homme croyant qui veut devenir prêtre (je l’aime même plus ici, que dans son rôle de Luke Cage dans le Marvflix ! ^^), Katja Herbers est LA révélation de la série et prouve à chaque épisode qu’elle pourrait porter la série sur ses seules épaules, et Aasif Mandvi est l’ajout fun et décontracte dont on a besoin dans la série pour souffler un peu de temps à autres ! 😉 Cette série est un régal et un petit bijou, seulement en 4 épisodes, donc j’ai vraiment hâte de voir ce qu’elle nous réserve d’autre ! 🙂 Une des meilleures séries de la saison 2019/2020 avec Prodigal Son, sans aucun doutes ! 😉  

evil-cbs

Total épisodes vu en Novembre 2019 : 130 épisodes vu !

Total depuis le début de l’année : 982 épisodes !

Bon, on est dans un résultat similaire au mois précédent : beaucoup de séries et beaucoup d’épisodes vues ! 😉 On peut dire que j’ai bien profité de mes dernières semaines de chômage, avant la reprise du boulot ! ^^ Puis, j’ai finis les séries Elementary, Bates Motel et Arrested Development (même si, pour celle-là, on est pas encore sûr qu’elle reviendra pas un jour ! ^^), donc je suis contente de voir que j’arrive petit à petit à finir mes séries ! 😉 Et je suis contente : je viens d’or et déjà de battre mon record d’épisodes de séries vues, par rapport à l’année dernière, mais aussi, depuis que je fais ce challenge sur le blog ! 😉 A bientôt et gros bisous les louveteaux ! 🙂