Coucou les louveteaux ! 🙂 Bon, ce bilan sort vraiment en retard, car ces dernières semaines, j’ai eu de petits soucis de santé (rien de grave et c’est enfin passé ! ^^), plus le boulot qui m’a pris du temps, donc le blog a du être un peu en pause ! Mais le voilà, mon fameux bilan de mes films préférés de l’année 2020, vu au ciné ou non, au vu de la situation particulière qu’on vit ! ^^ Encore de bons et très bons films que j’ai découvert, mais je trouve quand même, qu’on a pas eu la même qualité qu’en 2019, où j’avais eu pleins de gros coups de cœur dans mon Top de mes films 2019 préférés ! Mais bon, un beau bilan tout de même pour l’année 2020, malgré les circonstances ! 😉

PS : il y a 11 films dans ce Top, mais en vrai, c’est bien un Top 10, c’est juste que j’ai vu un film de 2019 au ciné en 2020 (grâce au Festival Télérama, qui me permet tous les ans, de rattraper des films loupés de l’année précédente ! ^^), et je ne pouvais pas oublier de le mettre dans ce Top, tellement ça a été une claque pour moi ! ^^ Donc, le chiffre entre parenthèses, c’est le vrai Top 2021 ! 😉

11 (10) – Vivarium

Achat Vivarium en DVD - AlloCiné

Résumé : À la recherche de leur première maison, Gemma et Tom effectuent une visite en compagnie d’un mystérieux agent immobilier, Martin. Par la suite, le jeune couple se retrouve piégé dans un lotissement de maisons identiques appelé « Vauvert ».

Mon avis : Pour cette dernière place du Top, j’ai hésité entre deux films d’horreurs/genres de 2020 : « Vivarium » et « Antebellum » ! ^^ Et si, par rapport aux notes que j’avais mis dans mes bilans, j’aurais dû plutôt mettre « Antebellum« , voire même « Radioactive« , a cette place, avec le recul, c’est bien ce film qui m’a le plus impacté des trois ! ^^ Déjà, le film me parle beaucoup plus, car l’histoire me touche personnellement, moi qui, ne veux pas spécialement rentrer dans les cases que la société nous dicte (boulot, maison (pour c’est deux-là, je dis pas non, pour le côté stable), mariage, enfants (là, par contre, je sais que je me fais des ennemis, en disant que je ne veux pas spécialement de ces choses-là…), savoir qui va devoir « ralentir » sa carrière pour l’éducation des gosses (qui au passage, et souvent la mère))… Alors, je peux vous dire que, si j’étais à la place de nos héros dans cette histoire, je vivrais encore plus intensément ce cauchemar qu’eux ! ^^ Car, le film a le courage de parler des aspects rebutants de ce genre de vie, qu’on essaye de nous vendre à tout prix (et en plus, sous forme d’horreur comme j’aime ! ^^) ! 😉 Le film a le mérite aussi de pouvoir être regardable par tous, car c’est un film de genre, donc de l’horreur sans gore, ni violence particulière, juste de l’horreur plus psychologique, anxiogène et angoissant, qui parle émotionnellement à tout a chacun. J’aime bien le fait, qu’avec ce film, si j’ai encore besoin d’expliquer mes raisons pour lesquelles je ne veux pas rentrer dans le moule de la société, j’aurais juste à dire maintenant : « regarde « Vivarium« , on en reparle après ! » ! ^^ Un film qui donne à réfléchir sur notre société, nos façons de vivre, et de si, on a réellement le choix de ce qu’on veut pour notre futur, quand on voit la pression de la société (voir du gouvernement), à ce qu’on rentre dans un moule prédéfinis pour tous. Un message subtil dans une histoire super angoissante, que je comprends que trop bien, moi qui ai peur un jour, de rentrer dans ce moule, et de me sentir coincé dedans, comme nos personnages. Un film qui pouvait que me parler, et qui j’espère, fera réfléchir à deux fois, les personnes qui se permettent des commentaires sur des gens pensant comme moi, que ce genre de vie, n’est peut-être pas faite pour tous.

Bande-annonce VOSTFR :

10 (9) – Le Cas Richard Jewell

Achat Le Cas Richard Jewell en DVD - AlloCiné

Résumé : Richard Jewell a toujours voulu travailler pour les forces de police, qu’il admire. En juillet 1996, il fait partie de l’équipe chargée de la sécurité des Jeux Olympiques d’été de 1996 d’Atlanta. Il est l’un des premiers à découvrir la présence d’une bombe dans le parc du Centenaire lors d’un concert. L’explosion fait deux victimes et une centaine de blessés. Mais l’intervention de Richard a sauvé de nombreuses vies. Très vite, les médias font de lui le héros. Mais quelques jours plus tard, la journaliste Kathy Scruggs de The Atlanta Journal-Constitution révèle que le FBI le suspecte finalement d’être le poseur de bombe, à l’instar d’un agent de sécurité qui avait posé une bombe dans un bus en marge des Jeux Olympiques d’été de 1984 à Los Angeles. Richard devient alors l’homme le plus détesté du pays, au grand désespoir de sa mère Barbara « Bobi » Jewell. Richard contacte alors l’avocat Watson Bryant, rencontré dix ans auparavant, pour l’aider.

Mon avis : Ah, encore un très beau film de Clint Eastwood ! 🙂 On peut dire que je ne suis jamais déçu des films du réalisateur, qui même si je l’aime beaucoup comme acteur aussi, il est encore plus fort pour faire des films à mes yeux ! ^^ Encore une fois, il nous relate une histoire vraie, et nous présente à nouveau, un héros qu’on a essayé de trainer dans la boue. C’est le genre d’histoire qui touche beaucoup Clint Eastwood, et on le sent dans sa réalisation et dans l’émotion qu’il retransmet dans ses longs-métrages. Ici, il aborde plusieurs points de vue, afin de montrer la déchéance d’un héros, qui ne mérite pas son sort. Nous avons les médias, les autorités, le côté juridique, et la victime avec sa famille, qui nous sont présentés, pour nous relater cette histoire vraie, qui est un peu tombée dans l’oubli depuis. Tout est hyper intéressant, bien maîtrisé, bien écrit, remarquablement joué par des acteurs de talents, et avec une réalisation soigné et tout en émotion. J’aurais toujours une préférence pour le film « Sully » du réalisateur, mais on peut facilement mettre « Le Cas Richard Jewell » dans les très bons films de Clint Eastwood, sans hésiter ! 😉

Bande-annonce VF :

9 (8) – The Hunt

The Hunt - film 2020 - AlloCiné

Résumé : Des inconnus se réveillent bâillonnés en pleine nature. Ils découvrent rapidement qu’ils sont les candidats d’une chasse à l’homme grandeur nature orchestrée par de riches Américains qui ne désirent qu’une seule chose : chasser et abattre, par snobisme ou mépris de classe, des citoyens pauvres issus d’états ruraux comme des animaux. Mais cette partie dégénère lorsque l’une des proies, Crystal, décide de lutter pour sa vie en tuant les chasseurs.

Mon avis : Alors là, grosse surprise à laquelle je ne m’attendais pas ! ^^ Le film m’intéressait depuis très longtemps, rien que par rapport à l’histoire et à son casting. Et peu de temps après sa sortie US, une polémique est sorti sur le film, comme quoi, le film dénoncerait un peu la politique de Trump dans tous ses travers, ce qui m’a donné encore un peu plus envie de le voir (au final, la polémique n’était pas si intense que ça, c’était même plus de la com, et faut vraiment voir la subtilité qui parle de la politique de Trump)… Et je n’ai pas été déçu, au contraire, je ne m’attendais pas que ce film d’horreur soit aussi fun ! 😉 Rien que pour ce qu’ils font avec le casting du film dés le début du film (ex : Emma Roberts et Justin Hartley), il fallait oser ! ^^ En plus, le film ne se prend pas au sérieux, ce qui rend les personnages, l’avancé de l’histoire avec les rebondissements, et les retournements de situations, extras cools et funs ! 🙂 Puis, qu’est-ce que c’est drôle dans son côté WTF (si on aime ce genre d’humour borderline, bien sûr ! ^^) ! 😉 Mention spécial à Betty Gilpin, que j’aime beaucoup (« Elementary« , « American Gods« , « Isn’t It Romantic« …), qui montre encore tout son talent et porte tout le film sur ses épaules avec brio (et la partie avec elle et Hilary Swank dedans, est dantesque ! ^^) ! De bonnes petites surprises dans ce film d’horreur, qui sont rafraîchissantes, je le conseille, si vous voulez du changement dans ce qu’on voit habituellement dans le genre, mais en sachant également, que vous allez bien vous marrer devant ! ^^

Bande-annonce VF :

8 (7) – La voie de la Justice

Achat La Voie de la justice en DVD - AlloCiné

Résumé : Le combat historique du jeune avocat Bryan Stevenson.  Après ses études à l’université de Harvard, Bryan Stevenson aurait pu se lancer dans une carrière des plus lucratives. Il décide pourtant de se rendre en Alabama pour défendre ceux qui ont été condamnés à tort, avec le soutien d’une militante locale, Eva Ansley. Un de ses premiers cas – le plus incendiaire – est celui de Walter McMillian qui, en 1987, est condamné à mort pour le meurtre retentissant d’une jeune fille de 18 ans. Et ce en dépit d’un grand nombre de preuves attestant de son innocence et d’un unique témoignage à son encontre provenant d’un criminel aux motivations douteuses. Au fil des années, Bryan se retrouve empêtré dans un imbroglio de manœuvres juridiques et politiques. Il doit aussi faire face à un racisme manifeste et intransigeant alors qu’il se bat pour Walter et d’autres comme lui au sein d’un système hostile.

Mon avis : Il a fallu que je revoie ma liste de films vue, pour me rappeler de ce film, c’est une honte, tellement je l’ai aimé ! C’est un film puissant émotionnellement, et qui parle encore plus maintenant, que le mouvement Black Lives Matter revient en force ! Encore une fois, ce film ne peut que vous toucher, rien que de savoir que l’histoire est vraie ! Le film ne peut pas laisser indifférent, comme les films « Les Evadés » et « La Ligne Verte » ont pu le faire avant (et ceux-là, c’était de la fiction !). Micheal B. Jordan prouve encore ici, qu’il est un acteur de talent, et qu’il monte de plus en plus dans les acteurs de renoms, ce qu’il mérite amplement ! 😉 Et que dire de Jamie Foxx, que j’ai jamais vu aussi parfait dans un rôle, complétement habité par ce personnage qui a réellement existé et vécu cet enfer ! Une prestation de haut rang, ni plus, ni moins ! 🙂 Le film est plutôt passé inaperçu lors de sa sortie, et c’est bien dommage, car c’est une vraie pépite méconnue ! D’ailleurs, quand la bande-annonce le compare à « La Ligne Verte« , je vous assure que ce n’est pas seulement de la com, mais bel et bien une vérité, car vous allez avoir le même ressenti que devant le film de Frank Darabont ! 😉 Un très beau film à voir au moins une fois, et je ne regrette pas de l’avoir découvert au ciné ! 🙂

Bande-annonce VF :

7 (6) – Les Filles du Docteur March

Achat Les Filles du Docteur March en DVD - AlloCiné

Résumé : Une nouvelle adaptation des « Les Quatre filles du Docteur March » qui s’inspire à la fois du grand classique de la littérature et des écrits de Louisa May Alcott. Relecture personnelle du livre, Les filles du Docteur March est un film à la fois atemporel et actuel où Jo March, alter ego fictif de l’auteur, repense à sa vie. Et narrant l’histoire de quatre filles de la classe moyenne durant la Guerre de Sécession.

Mon avis : Encore une autre adaptation du classique littéraire « Les Quatre Filles du Docteur March » de Louisa May Alcott, mais qui pour moi, était la première fois que je voyais et connaissais enfin toute l’histoire derrière ce succès ! ^^ En effet, je n’ai jamais eu l’occasion de lire le roman, et je n’ai jamais vu aucun des films ou séries, qui on reprit l’histoire. Mais, j’en ai tellement entendu parler, que je connaissais un minimum l’histoire, et même quelques rebondissements de l’intrigue, c’est pour ça que je savais que ça allait me plaire ! 😉 Et je ne fus pas déçue, c’était tout ce que j’espérais, et peut-être même un peu plus encore ! 🙂 Déjà, le casting est sensas, avec Saoirse Ronan, Florence Pugh, Emma Watson, Laura Dern, Meryl Streep, Bob Odenkirk, Timothée Chalamet, Louis Garrel… Que du beau monde ! ^^ Puis, les costumes, les musiques, les décors et les danses sont magnifiques, et sublime encore plus le récit, qui est déjà superbe de base ! 🙂 Et la réalisation est superbe, on sent que c’est une femme qui réalise le film, car elle sait comment mettre en valeur ces remarquables jeunes femmes que sont les filles March ! 🙂 J’avoue que, les 35 premières minutes du film, j’ai eu un peu de mal avec le choix de réalisation de Greta Gerwig, au niveau de faire des sauts dans la chronologie… Ça ne me gênait pas en soi, bien au contraire, j’aime ce genre de narration, mais ici, il y avait un problème pour savoir quand on avait changé de moment dans l’histoire ! Mais, après les 35 premières minutes, c’est réglé, soit parce qu’on s’habitue, soit parce que le tir est rectifié dans la façon de faire pour le reste du film, donc le reste du long-métrage est à la hauteur de ce qu’on pouvait en attendre ! 🙂 Une belle histoire, avec une belle poésie, qui montrait déjà des allures de féminisme dans l’air, ce qui est admirable pour une histoire qui date d’aussi longtemps (1868), et un petit côté autobiographique (je pense) entre l’auteure et le personnage de Jo qui fait plaisir à voir (surtout avec la fin du film et de l’histoire ! ^^) ! 🙂 Je le reverrais avec plaisir, et je pense me penchait sur d’autres adaptations (ça fait un moment que je veux voir la mini-série « Les Quatre Filles du Docteur March » avec Kathryn Newton en Amy ! ^^), voire même le livre, si j’en ai l’occasion, car le film m’a donné envie de revoir les filles March ! 🙂

Bande-annonce VF :

6 (5) – Été 85

Eté 85 - film 2020 - AlloCiné

Résumé : L’été de ses 16 ans, Alexis, lors d’une sortie en mer sur la côte normande, est sauvé héroïquement du naufrage par David, 18 ans. Alexis vient de rencontrer l’ami de ses rêves. Mais le rêve durera-t-il plus qu’un été ? L’été 85…

Mon avis : Que j’ai eu un joli coup de cœur pour cette romance homosexuelle d’été, tournée du côté de chez moi (du moins, du côté de chez mes parents, là où je vivais avant ! ^^) ! 🙂 Ça faisait longtemps que je voulais découvrir un film de François Ozon, et je peux dire que je n’ai pas été déçu d’avoir découvert sa réalisation avec ce film ! 🙂 Le film et beau, touchant et a un charme indéniable, que j’ai pu apprécier à travers ses décors et lieux de tournages que je connais bien (avec ma cousine, on a même était voir le film dans le ciné de la ville du Tréport, là où a été tournée le film, ça faisait encore plus sympa comme expérience de visionnage ! ^^) ! 😉 Etant une défenseuse de la communauté LGBTQ+, et adorant les histoires douces-amères, je ne pouvais qu’aimer et être touché par ce film ! 🙂 Une merveilleuse petite romance homosexuelle, sur fond des années 1980 et de drames bien maîtrisés, qu’est-ce que je pouvais demander de plus ? 😉 Une belle petite pépite cinématographique à laquelle je ne m’attendais pas en allant le voir, et rien que pour ça, elle mérite sa très bonne place dans ce top ! 🙂

Bande-annonce :

5 (4) – Je veux juste en finir

Je veux juste en finir - Ciné-Feuilles

Résumé : Un road trip dans lequel Jake emmène sa petite amie pour lui présenter ses parents, qui vivent dans une ferme reculée. Mais après un détour surprise au cours duquel Jake abandonne son amie, la tension et la fragilité psychologique se mêlent à la terreur pure.

Mon avis : Alors là, c’est un film très particulier, qui je sais, n’a pas plu à tous ! ^^ Déjà, c’est un film très mélancolique et un pur produit de ce qu’on appelle du « cinéma d’auteur », donc, il faut vraiment aimer le genre pour pouvoir espérer rentrer dans le film ! 🙂 Et aussi, clairement, il faut être dans le bon « mood » pour le voir ! En gros, si vous êtes déprimé et que ça ne va pas trop dans votre vie, évité de voir ce film à ce moment-là, sinon vous serez encore moins bien après ! 😉 Perso, mes années 2019 et 2020 ont été plutôt « pas cool du tout » dans l’ensemble, mais j’ai regardé le film au moment où j’avais le moral, donc ça a très bien passé, mais si je l’aurais vu ne serait-ce que quelques semaines avant, j’aurais complétement déprimé après ! ^^ Pour dire, qu’il faut choisir son moment pour voir ce genre de film, mais perso, je trouve que ça vaut le coup, car c’est un cinéma qui me parle et que je trouve magnifique ! 🙂 Et « Je veux juste en finir » ne fait pas exception à la règle selon moi ! 😉 Pourtant, rien qu’avec le titre et la bande-annonce, j’avais compris de quoi aller vraiment parler le film, malgré qu’on nous dit dans la bande-annonce et dés le début du film, que ça parle d’une femme qui veut en finir avec sa relation avec son copain, moi, j’avais déjà compris, que le film allait être beaucoup plus profond que ça… En effet, le film en plus d’être dramatique et contemplatif à souhait, il est également étrange et mystérieux, ce qui rend la richesse du récit incroyable ! 🙂 Là où, beaucoup de personnes n’accrocheront pas au côté très lent du film et a ses scènes très longues (rien que le début du film, c’est une discussion dans une voiture pendant 30 min !), moi, j’y ai vu, une belle poésie, une belle image de ce que le film voulait dire, et qui colle parfaitement à la mélancolie de l’histoire, mais aussi, à l’ambiance du film, qui nous rappelle que le temps passe vite, même si on en a pas toujours l’impression, et que les regrets s’accumulent aussi vite. Le genre de film qui ne laisse pas indifférent, si on lui laisse la chance de nous convaincre, et qui ne peut que parler à tous, dans la beauté, mais aussi la tristesse, que peut laisser la vie derrière elle, tout simplement ! 🙂

Bande-annonce VF :

4 (3) – The Gentlemen

Achat The Gentlemen en Blu Ray - AlloCiné

Résumé : Quand Mickey Pearson, baron de la drogue à Londres, laisse entendre qu’il pourrait se retirer du marché, il déclenche une guerre explosive : la capitale anglaise devient le théâtre de tous les chantages, complots, trahisons, corruptions et enlèvements… Dans cette jungle où l’on ne distingue plus ses alliés de ses ennemis, il n’y a de la place que pour un seul roi !

Mon avis : Alors là, je ne m’attendais pas a autant kiffer ce film ! ^^ Malgré son casting de rêve, je pensais que je passerais un bon moment devant, mais sans plus, car je suis pas spécialement friande des films sur la mafia, les gangsters et autres qui tournent autour des cartels. Mais alors, celui-là, je l’ai adoré ! 🙂 Déjà le casting qui est impeccable de base (Matthew McConaughey, Charlie Hunnam, Hugh Grant, Colin Farrell, Michelle Dockery, Henry Golding, Jeremy Strong…) ,est spectaculaire ici, tous les acteurs se donnent a 200% et ça fait du bien de voir ça, en plus on sent qu’ils s’éclatent tous dedans ! 😉 Ce qui est cool aussi avec le casting, c’est que là où, certains acteurs sont parfaits dans des rôles fait sur-mesure pour eux (Matthew McConaughey, Charlie Hunnam, Michelle Dockery…), d’autres sont merveilleux dans des rôles un peu à contre-emploi de ce qu’ils font d’habitudes (Hugh Grant, Henry Golding, Colin Farrell (bon lui, il a déjà eu des rôles dans le même style, mais ça fait tellement longtemps qu’on l’a pas vu dans ce genre, c’est génial de le revoir en grande forme comme ça ! ^^), Jeremy Strong…), et c’était top à voir ce mélange ! ^^ Et surtout, je m’y attendais pas, mais le film est bourré d’humour décalé et noir comme j’aime, c’était parfait pour moi ! 🙂 Et l’écriture des dialogues et la narration du récit sont juste extra ! 😉 Une bonne grosse surprise pour moi, j’ai vraiment passé un énorme bon moment devant, et je le reverrai avec plaisir, car c’est sûr que le verrais plus d’une fois ! 😉

Bande-annonce VF :

3 (2) – Tenet

https://www.avcesar.com/source/actualites/00/00/73/72/on-arrete-tout-bande-annonce-de-tenet-le-prochain-film-de-christopher-nolan_12445242.jpg

Résumé : Muni d’un seul mot, Tenet, et décidé à se battre pour sauver le monde, notre protagoniste sillonne l’univers crépusculaire de l’espionnage international. Sa mission le projettera dans une dimension qui dépasse le temps. Pourtant, il ne s’agit pas d’un voyage dans le temps, mais d’un renversement temporel…

Mon avis : Ah, qu’est-ce que j’attendais ce film ! ^^ Christopher Nolan étant un de mes réalisateurs préférés, j’attendais ce film avec une grande impatience, et comme d’habitude avec lui : je n’ai pas du tout été déçu ! 😉 J’ai même hésité a le mettre en première position de ce Top de l’année 2020 (mais quand même après, le vrai numéro de la liste ! ^^), mais j’avoue avoir eu un gros coup de cœur pour le numéro 1 du Top ! ^^ Alors, je sais que le film a beaucoup fait polémique, car soit on l’a adoré, soit on l’a détesté ! Je fais partie de ceux qui ont adoré ce casse-tête à la James Bond, signé Nolan ! 😉 Et perso, je n’ai pas compris toutes les personnes qui disaient qu’il fallait le voir plusieurs fois pour comprendre l’histoire… J’ai tout compris du premier coup ! ^^ Bon, après je regarde beaucoup de films avec des voyages dans le temps et des boucles temporelles, donc ça peut aider, mais même sans ça, je trouve qu’on nous donne toutes les clés de compréhension (ou du moins celles qu’on veut nous donner et qui sont suffisantes pour comprendre l’histoire). Revoir le film plusieurs fois, pour en voir toutes les subtilités et les détails loupés au premier visionnage, je veux bien, mais l’histoire n’est pas aussi alambiqué qu’elle y paraît, quand on suit bien le récit du début à la fin, selon moi. Après, je défends le film parce que je l’ai vraiment aimé dans sa façon de parler de temporalité de façon inédite, avec son côté espionnage qui lui sied bien, mais aussi, parce que je suis une fervente fan de Christopher Nolan et que son film que je préfère jusque-là, c’est Inception, le plus proche de Tenet niveau narration (avec un petit côté aussi de Memento, sûrement mon second Nolan préféré ! ^^) ! 🙂 En gros, le film a réussi haut la main son pari avec moi, en plus, John David Washington et, surtout, Robert Pattinson sont géniaux dedans, que demander de plus ? 😉 Une belle réussite selon moi, pour un concept complexe, où il faut réfléchir, mais c’est le genre de cinéma que j’aime, donc je ne pouvais qu’adhérer ! 🙂

Bande-annonce VF :

2 (1) – 1917

Achat 1917 en Blu Ray - AlloCiné

Résumé : Pris dans la tourmente de la Première Guerre Mondiale, Schofield et Blake, deux jeunes soldats britanniques, se voient assigner une mission à proprement parler impossible. Porteurs d’un message qui pourrait empêcher une attaque dévastatrice et la mort de centaines de soldats, dont le frère de Blake, ils se lancent dans une véritable course contre la montre, derrière les lignes ennemies.

Mon avis : Et voilà le numéro 1 de l’année 2020, même s’il n’est pas le numéro 1 de ce Top ! ^^ Des films de guerre, j’en ai vu pas mal, mais celui-ci, c’est indéniable qu’il a quelque chose en plus ! 😉 Beaucoup comparé au film Dunkerque de Christopher Nolan et pour de bonnes raisons, moi-même, je l’ai comparé à celui-ci, j’avoue avoir une préférence pour Dunkerque… Mais, ça n’empêche pas, que ce film est un chef d’œuvre à la hauteur de son récit ! 🙂 Déjà, j’aime énormément quand on utilise du plan-séquence en réalisation, quand c’est bien fait, et que ça donne une sorte d’aura a ce qui se passe, et ici, c’est plus que réussi ! ^^ Non seulement, le film est quasi entièrement tourné en plan-séquence (perso, je commence à être doué pour voir les détails de réalisations, car j’ai réussi a voir les coupures dans le film, alors qu’elles sont plutôt bien cachés et gérés ! ^^), ce qui est un énorme exploit et un travail immense, mais en plus, ça donne l’illusion qu’on est dans le film, et qu’on est le troisième homme/personnage au côté des deux héros, dont on suit le périple ! C’est juste génial et super immersif, on ne peut donc qu’être touché par l’histoire et par tout ce qui si passe ! 🙂 Puis, les plans, les décors, l’ambiance et la photographie sont sublime, jamais un film de guerre n’aura été aussi beau visuellement (rien que la scène en pleine nuit, avec les fusées de détresse qui illumine les ruines d’un village, est juste magnifique !) ! 🙂 1917 a été une claque pour beaucoup, dont moi, et il mérite bien toutes les éloges dont on en a fait, car ce film, c’est une belle preuve de ce que le cinéma est merveilleusement capable de faire ! 😉

Bande-annonce VF :

1 – Portrait de la jeune fille en feu

Portrait de la jeune fille en feu

Résumé : 1770. Marianne est peintre et doit réaliser le portrait de mariage d’Héloïse, une jeune femme qui vient de quitter le couvent. Héloïse résiste à son destin d’épouse en refusant de poser. Marianne va devoir la peindre en secret. Introduite auprès d’elle en tant que dame de compagnie, elle la regarde.

Mon avis : Et oui, vous ne rêvez pas, c’est le fameux film de 2019, qui se retrouve à la première place du podium de ce Top 2020 ! ^^ Et en plus, c’est un film français, il faut quand même le souligner, car pour que moi, je mette un film français en premier dans un Top, c’est qu’il peut qu’être exceptionnel ! ^^ Déjà, un film LGBTQ+ historique (bien que fictif), ça ne pouvait que me plaire, surtout que le film est mis sur les épaules de deux actrices de talents, que sont Noémis Merlant et Adèle Haenel ! 🙂 Mais en plus, la réalisation et la photographie sont juste éblouissantes, c’est juste magnifique à regarder de bout en bout ! 🙂 On a l’impression que chaque scène, est un tableau a lui tout seul, c’est impressionnant et merveilleux ! 🙂 Puis, l’histoire m’a touché, tout est dans l’émotion et la retenue, l’alchimie entre les deux jeunes femmes est superbe, et on se demande vraiment comment ça va se finir, malgré qu’on se doute de l’issue d’une telle histoire. D’ailleurs, la toute dernière scène du film est parfaite, car doux-amer comme j’aime tant voir dans ce genre d’histoire, et cette scène représente a elle seule, toute l’émotion qu’on pu être prodigué à travers la retenue, car ne pas exposer ses sentiments, ne veut pas dire qu’on n’en a pas, et qu’un bon observateur, saura voir à travers cela. Une belle romance, une belle histoire, un beau film que ce soit dans son histoire, ses thématiques ou visuellement, on peut dire que je me suis pris une sacrée claque avec celui-là, car je m’attendais pas à avoir cet énorme coup de cœur, et de voir un tel chef d’œuvre ! 🙂 Il mérite amplement sa première place et bien plus encore ! 😉

Bande-annonce :

Voilà pour mon Top sur l’année 2020 au cinéma ou autres, vu que les salles ont fermées assez vite, hélas ! N’hésitez pas à me dire quel est votre Top de l’année 2020 ! 🙂 A bientôt et gros bisous les louveteaux ! 🙂